Bertrand Gauthier était pour nous un interlocuteur privilégié. Son sérieux, non dépourvu d’une pointe d’humour, sa passion pour le cinéma, sa capacité à écouter l’autre en faisaient un partenaire central de la relation entre les Ciné Rencontres de Prades et l’Institut Jean Vigo, d’autant qu’il plaidait avec talent pour une collaboration accrue entre toutes les entités qui dans le département, et au-delà, militent pour un cinéma enraciné. Sa disparition brutale nous sidère, sa compétence comme son ironie discrète et sa  gentillesse nous manqueront. Ses proches comme ses amis des Ciné Rencontres peuvent être assurés de la solidarité de l’ IJV en ces heures difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.