Mardi 7 novembre à 19h30 : Ciné-Conférence de Luc Béraud sur Jean Eustache suivie de la projection d’Une Sale histoire de Jean Eustache

Jean Eustache, réalisateur français, fait scandale au Festival de Cannes en 1973 avec son film La Maman et la Putain. Cinéaste particulier, surprenant et torturé, attachant et insupportable, capable de fulgurances mais aussi de disparaître au moment de tourner, il a réalisé une douzaine de films, tous empreints d’une singularité profonde et terriblement sensibles, qui font de lui un personnage mythique du cinéma français.

Assistant sur trois films – La Maman et la Putain, Mes petites amoureuses (1974) et le premier volet d’Une sale histoire (1977) –, Luc Béraud est devenu son ami. Dévoilant ce qui se cache derrière l’écran, depuis leurs discussions artistiques jusqu’aux détails techniques, de la délicate direction d’acteur jusqu’aux excès d’un cinéaste très impliqué, il nous propose d’entrer au cœur du travail de Jean Eustache et d’explorer ce qu’il avait de plus secret et de plus sincère en apportant un témoignage inédit. À travers des extraits de films et de son expérience sur les tournages, il nous guide dans l’univers d’un des plus importants cinéastes français.

Conférence suivie d’une signature du livre Au travail avec Eustache de Luc Béraud, en partenariat avec la librairie Torcatis.

Salle Marcel Oms, Entrée libre

20h30 : Une Sale Histoire de Jean Eustache, France, 1977, 50mn
Int : Michael Londsdale, Jean Douchet, Jacques Burloux..

Dans un salon parisien, un homme, (Michael Lonsdale côté fiction, Jean-Noël Picq côté documentaire) raconte à plusieurs personnes comment il est devenu voyeur dans les toilettes d’un café parisien et pourquoi il y prit goût. S’en suit une discussion sur la sexualité, la libération et le stabous.
Oeuvre culte, énigmatique et mythique, drôle et dérangeante, ordurière et puritaine, Une Sale histoire a relancé en 1977 le scandale autour de la figure de Jean Eustache.

Tarif 6€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.