La 54° édition du Festival s’est déroulée du 10 au 15 avril au Cinéma Castillet : 6 jours de festival, 89 films, 11 invités, près de 6000 spectateurs, 25 kilomètres de bobines issues des collections de 10 cinémathèques françaises et européennes, 2 salles supplémentaires ouvertes en urgence pour accueillir le public des séances dédiées à Costa-Gavras…
Costa-Gavras a fait de l’ouverture du Festival un moment exceptionnel, le public et l’équipe resteront marqués par la générosité et la soif de partage dont il a témoigné à chacun de ses échanges.
Passages marquants : une rencontre passionnante entre Yves Boisset et Serge le Péron sur deux visions de l’assassinat de Ben  Barka, les échanges passionnants avec GIlles Bourdos et Thomas Kruithof sur leurs films mais aussi ceux qui les ont inspirés, une salle comble et captivée par la leçon de cinéma de Bernard Eisenchitz sur Fritz Lang…
Le Festival a inauguré son nouvel espace, à l’ancienne taverne de Maître Kanter, un lieu d’accueil convivial et vivant qui a accueilli selon nos chiffres officiels 1230 livres de la librairie Torcatis, 135 verres de Byrrh revenus intacts, 152 vinyles pour l‘écoute commentée de JB Bassach et Markus Detmer, un total de 4230 mots pour les lectures de Rolland Payrot et du conservatoire d’Art Dramatique, quelques 252 tympans réjouis par les classes de musiques actuelles du conservatoire.
Les chiffres nous reviennent aussi depuis la salle du Castillet, qui a inauguré un ciné-concert comprenant 28 accessoires bruitistes, 2 platines et 23 disques pour seulement 3 musiciens, un bel effort qui a rassemblé près de 90 spectateurs autour d’une oeuvre muette de 1915.
Et bien sûr, cela sans compter les heures et les heures de préparation, pour lesquelles le festival remercie ses innombrables bénévoles
Pour aujourd’hui nous retiendrons un chiffre :
du 2 au 7 avril 2019 rendez-vous pour la 55° édition !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.