Organisé par les CEMEA (Association d’Education Populaire et Mouvement d’Education Nouvelle) Languedoc-Roussillon, le Festival du Film d’Education s’attache à offrir, depuis maintenant 6 ans, à un très large public, un lieu et un moment privilégié pour voir des films de fiction, d’animation ou des documentaires, qui racontent des histoires d’éducation, suivre des personnages dans leur vie quotidienne et qui font écho aux préoccupations les plus actuelles des mouvements d’éducation populaire.

L’Institut Jean Vigo est partenaire de cet événement depuis 2 ans en proposant une journée de projections aux professionnels, aux jeunes et aux grand public.

Ainsi, aujourd’hui jeudi 15 mai la journée a débuté avec 3 courts métrages autour de la thématique du genre : Ce n’est pas un film de cow-boys de Benjamin Parent, Bad Toys II de Daniel Brunet et Nicolas Douste et Pêche mon petit poney de Thomas Riera.

A 14h30, c’est le thème de l’intergénération qui sera  abordée avec le documentaire suisse  de Yamilé Arsenijevic Chronique d’une rencontre, une histoire d’amitié entre des élèves d’une classe de maternelle et les résidents d’une maison de retraite.

Enfin à 19h10, le grand public est invité à suivre le parcours d’un jeune japonais forcé par sa famille à devenir sumo à travers le film de Jill Coulon : Tu seras Sumo.

 

Tu seras sumo

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.