Mardi 16 décembre à 19h10, la Ligue des Droits de l’Homme 66 et l’Institut Jean Vigo s’associent pour présenter le film de Samuel Fuller Dressé pour tuer. Ce film terrifiant dénonce la haine et le racisme ordinaire en général et plus particulièrement dans la société américaine.

Ce film trouve son origine dans le roman Chien Blanc de Romain Gary. Ecrit en 1969 sur le mode autobiographique, il retrace une période de sa vie à Los Angelès avec son épouse Jean Seberg, alors très engagé dans la lutte des droits civiques des Noirs. Jean Seberg a adopté un chien après l’avoir renversé. D’abord docile, l’animal s’est révélé être d’une agressivité rare envers les Noirs. Le couple entreprend alors de dresser à nouveau la bête avec un dresseur noir.

Après avoir envisagé de nombreux metteurs en scène pour l’adaptation du roman au cinéma, c’est finalement Samuel Fuller qui obtient cette commande. Construit comme un thriller aux frontières de l’épouvante, « Dressé pour tuer » demeure ainsi une pièce majeure et fascinante de l’œuvre de Fuller, dans laquelle tout semble éminemment agencé : interprétation parfaite,  plans audacieux et musique (signée Ennio Morricone) participant à une atmosphère à la fois tendue et pleine de désespoir pour l’humanité car pour Fuller comme pour Gary la haine et la violence est immortelle…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.