Fronza Woods présente ses deux courts-métrages // Table ronde sur le cinéma militant Féministe // Arrivée de Gérard Mordillat et Sébastien Bailly // Les détenus présnetent leur sélection de courts métrages // Happening Berlinois du Cabaret Futur // Ciné-concert de René-Marc Bini…. une très grande journée de festival !

 

[/column]

Jeudi 4 avril

9h30 :
La Servante écarlate
V. Schlöndorff, Allemagne/USA (1990), 1h48

Parvana
N. Twomey, Irl./Can./Lux. (2017), 1h34

Les Combattants
T. Cailley, France (2014), 1h38

10h :
Killing Time
Fronza Woods, USA (1979), 15′
Fannie’s Film
Fronza Woods, USA (1981), 16′
En présence de la réalisatrice

14h :
Dans un recoin de ce monde
S. Katabuchi, Japon (2017), 2h08 (VF)

Julia
F. Zinnemann, USA (1977), 1h58

Séance de courts métrages
Sélectionnés et présentés par des détenu·e·s du Centre pénitentiaire de Perpignan

Norma Rae
Martin Ritt, USA (1979), 1h50

16h30 :
Mélancolie ouvrière
G. Mordillat, France (2018), 1h30
En présence du réalisateur

Le Procès de Viviane Amsalem
R. & S. Emkabetz, Israël (2014), 1h56

Focus Delphine Seyrig, comédienne et cinéaste « insoumuse »
Pour mémoire

D. Seyrig, France (1987), 11′
Maso et Miso vont en bateau
D. Seyrig, C. Roussopoulos, N. Ringart, I. Wieder, France (1975), 55′
Présentés par Nicole Fernández Ferrer

Aquarius
K. Mendoça Filho, Brésil (2016), 2h26

18h30
Sweetie
J. Campion, Australie (1989), 1h39

19h :
Féminin plurielles
S. Bailly, France (2018), 1h47
En présence du réalisateur

Je danserai si je veux
M. Hamoud, Palestine (2017), 1h42

19h15 :
Je, tu, il, elle
C. Akerman, Belgique (1974), 1h22

21h :
Focus Delphine Seyrig,comédienne et cinéaste « insoumuse »
Dorian Gray dans le miroir de la presse à sensation
U. Ottinger, Allemagne (1984), 2h27
Film précédé d’une performance surprise du Cabaret Futur

Les filles
M. Zetterling, Suède (1968), 1h40
Présenté par Jackie Buet

21h15 :
Femme architecte
T. Mercadal, France (2018), 52′
Présenté par Anne Lecou, architecte

21h30 :
Ciné-concert
The Waning Sex
R. Z. Leonard, USA (1926), 1h
Présenté par Béatrice De Pastre
Accompagnement au piano : René-Marc Bini

 

 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.