Mardi 14 novembre à 19h30 : Luce, à propos de Jean Vigo de Leïla Férault Lévy, documentaire, France, 2016, 1h.

Luce, quatre-vingts ans passés, ouvre pour la première fois à son fils la malle aux archives de ses parents, morts quand elle était enfant. Son père était le cinéaste Jean Vigo. Luce, à propos de Jean Vigo, très beau film, profond, intimiste, raconte Jean Vigo, sa place clé dans l’histoire du cinéma au travers de Luce Vigo, sa fille décédée cette année.
En présence d’Emile Breton, compagnon de Luce Vigo

 

à 20h40 : Zéro de conduite de Jean Vigo, France, 1933, 42mn

Zéro de conduite : comme toute sanction, la sentence est aussi une arme avec laquelle on assied son autorité, d’autant plus qu’elle vise le comportement. Et le film portant ce titre est bien le récit d’une guerre d’indépendance : mettant en scène l’indiscipline de collégiens (il a d’ailleurs pour sous-titre « jeunes diables au collège »), il la voit virer à la rébellion ouverte contre l’ordre établi par les professeurs et l’administration.

 

La revue Archives sera présentée à l’occasion de cet hommage à Jean Vigo : le numéro 109 qui vient de sortir, « Vigo après Vigo » lui est consacré

Pour toute commande, contacter Sylvie Sidou au 04 68 34 09 39 ou à Sylvie.sidou@inst-jeanvigo.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.