Les 4, 5 et 6 septembre à 18h30, Salle Marcel Oms
En entrée libre

À l’occasion de la 30e édition du festival Visa pour l’image, l’Institut Jean Vigo vous propose un rendez-vous spécial avec des réalisateurs majeurs du cinéma documentaire. Ils seront accompagnés de photo-reporters pour présenter leur dernier film.

 

Mardi 4 septembre, 18h30 : Filles du feu, Stéphane Breton, FR, 2018, 1h20

Elles ont à peine vingt ans et affrontent l’État islamique au Kurdistan syrien. Dans cette région du monde où l’homme marche devant et la femme derrière, le fait qu’elles aient pris les armes
aux côtés de leurs frères revêt une signification extraordinaire…
À contrepied des reportages de guerre, le réalisateur a filmé leur quotidien dans un monde en ruine, l’attente et la fraternité, les veillées d’armes autour du souvenir des disparus. Ce sont les combattantes kurdes, les Filles du feu.

Film présenté par le réalisateur Stéphane Breton, Cinéaste, photographe et ethnologue, enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales.
Il tourne ses films documentaires seul, se chargeant de l’image et du son. Cette solitude lui permet de recueillir l’intimité des choses et des êtres et surtout d’être présent face à eux dans son propre film.

 

Mercredi 5 septembre, 18h30 : Chris the Swiss, Anja Kofmel, Suisse/Croatie, 2018, 1h30

Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Chris, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances. Il était vêtu de l’uniforme d’une milice étrangère.
Anja Kofmel était sa cousine. Petite, elle admirait ce jeune homme ténébreux. Devenue adulte, elle décide d’enquêter pour découvrir ce qui s’est passé et comprendre l’implication réelle de
Chris dans un conflit manipulé par des intérêts souvent inavoués.

Film présenté par la réalisatrice : Anja Kofmel est Suisse. Après avoir suivi des cours à l’Université des Arts de Zurich, elle étudie l’animation à l’École de Design et d’Art de Lucerne. En 2008, elle
a reçu son diplôme en design visuel. Son film de diplôme très acclamé Chrigi traitait du même sujet que son nouveau documentaire animé, Chris the Swiss.

 

Jeudi 6 septembre, 18h30 : Le Roman-photo d’Agathe Gaillard, Jean-Paul Fargier et Geneviève Morgan, FR, 2018, 52mn

Paris, 1975, Agathe Gaillard fonde la première galerie d’art dédiée exclusivement à la photographie. En quarante ans la Galerie Agathe Gaillard a présenté plus de (André Kertész, Edouard Boubat, Henri Cartier-Bresson, Manuel Álvarez Bravo, Ralph Gibson, Erica Lennard, Hervé Guibert…). En 2017, elle décide de céder sa galerie. Mais avant de quitter les lieux, elle vous invite dans les coulisses d’une dernière exposition composée des oeuvres les plus marquantes de sa carrière.

Film présenté par le réalisateur Jean-Paul Fargier qui incarne, depuis le début des années 70, l’axe cinéma-vidéo qui a traversé la culture contemporaine de l’image et par la réalisatrice Geneviève Morgan, auteur de livres d’art.

 

ENTREE LIBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.