Description de l'évènement

Lars von Trier,
Danemark/France, 2009, 1h50   

Int : Charlotte Gainsbourg, Willem Dafoe…

Un couple en deuil se retire à « Eden », un chalet isolé dans la forêt, où ils espèrent guérir leurs cœurs et sauver leur mariage. Mais la nature reprend ses droits et les choses ne font qu’empirer…

Présenté à Cannes en 2009, Antichrist avait secoué la Croisette en raison de scènes particulièrement violentes. Mais le film évite remarquablement l’écueil du film choc qui n’existe que pour choquer et sans rien à proposer dans le fond. Il justifie sa violence par la force même des enjeux qu’il met en avant et expose.

 

La séance est précédé, à 19h30 d’une ciné-conférence sur la Censure et le cinéma, par Albert Montagne

La violence au cinéma a toujours été un sujet controversé. La montrer à l’écran dérange bien souvent les spectateurs que nous sommes et les pouvoirs publics qui, sous prétexte de protéger
les plus jeunes, peuvent parfois être amenés à contrôler voire à censurer.
À l’occasion de la parution du numéro de la revue CinémAction consacré à Violence, censure et cinéma, son coordinateur, Albert Montagne, propose une Ciné conférence sur Les Affiches de cinéma censurées. La conférence sera suivie de la projection du film Antichrist de Lars von Trier.

ALBERT MONTAGNE
Docteur en histoire contemporaine et juriste, enseignant en histoire, membre de l’Institut Jean Vigo, rédacteur à Darkness, collaborateur à CinémAction, Historiens et Géographes, Questions internationales, il a publié une Histoire juridique des interdits cinématographiques en France (1909-2001), L’Harmattan, « Champs Visuels » (2007)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.