Description de l'évènement

avec Yves Gaillard de l’INA et Frédéric Borgia

La vie et le parcours de Jean Rouch sont liés à une période (les années 60, la Nouvelle Vague, le Cinéma-Vérité…) où tout était possible.

Par exemple qu’un ingénieur des Ponts et Chaussées découvre, en 1941, l’Afrique. Qu’il décide d’en filmer, caméra à l’épaule, la vie, les rites et les personnages.

Jean Rouch est bien plus que le maître du documentaire ethnographique. Tout au long de sa carrière cinématographique et télévisuelle, il brouille volontairement les lignes de partage entre le cinéma scientifique et la fiction. La Ciné-conférence s’attachera, à partir d’extraits issus du fonds INA, de tracer le portrait de ce grand cinéaste.

Cycle : Jean Rouch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.