Description de l'évènement

Guy-Manuel de Homem-Christo, Thomas Bangalter (Daft Punk), USA, 2006, 1 h 14

Deux robots, las de vivre dans un monde aseptisé, décident de devenir humains. C’est dans une voiture noire immatriculée en Californie et qui porte le nom prédestiné de « Human » que les deux robots vont entamer leur quête d’humanité. L’histoire commence comme un road-movie, avec le magnifique désert californien en toile de fond. Pour leur premier long-métrage, les Daft Punk prouvent une fois de plus qu’ils sont doués d’un extraordinaire sens musical (Chopin, Brian Eno ou encore Curstis Manfield, ils ont également fait un intéressant travail sur les sons), doublé d’un sens esthétique indéniable. Le spectateur appréciera l’histoire ou pas mais ne pourra nier la superbe photographie de Thomas Bangalter. Le trip sera sensoriel ou ne sera pas. Car il s’agit bien d’un voyage particulier auquel nous invitent les deux hommes, dans lequel aucune parole n’est prononcée et dans lequel aucune parole n’est nécessaire, la force des images étant suffisamment éloquente pour l’histoire contée. La fantastique odyssée des deux robots est à la croisée des chemins entre Gerry, Invasion of the Body Snatchers ou encore Star Wars, avec en plus l’inimitable touche du célèbre duo. Soit la projection va ressembler à une interminable traversée du désert, soit elle va passer beaucoup trop vite et c’est avec un véritable sentiment de frustration que le générique mettra un terme à ce magnifique voyage.

Scénario : G.-M. de Homem-Christo, T. Bangalter, Paul Hahn, Cédric Hervet.
Image : Thomas Bangalter.
Musique (superviseur) : Steven Baker.
Interprètes : Peter Hurteau, Michael Reich, Helena Stoddard, Vance Hartwell…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.