Description de l'évènement

Il deserto dei tartari

Valerio Zurlini, It./ Fr./ RFA, 1976, 2 h 23

Scénario : André Brunelin, Jean-Louis Bertucelli, d’après Dino Buzzati.
Image : Luciano Tovoli.
Musique : Ennio Morricone.
Interprètes : Vittorio Gassman, Jacques Perrin, Philippe Noiret, Francisco Rabal…

Le désert des Tartares, roman de Dino Buzzati, date de 1958, mais ce n’est qu’en 1976, grâce à l’obstination de Jacques Perrin qui en avait acquis les droits et qui l’a produit, que le film est enfin sorti. Ce roman avait captivé de nombreux cinéastes dont David Lean, Pierre Schoendoerffer, Jean-Louis Bertucelli, mais c’est finalement Valerio Zurlini qui réalisa le film. Aux confins d’un pays indéterminé, face à l’immensité du désert, des soldats, retranchés dans une forteresse de terre (la somptueuse citadelle de Bâm en Iran), attendent d’affronter des ennemis supposés (ou fantasmés), les Tartares. Mais, depuis leur arrivée, rien ne se passe comme ils pensaient que cela adviendrait. Ils avaient tout abandonné pour leurs rêves de gloire militaire, mais hélas, ils passeront leur vie à attendre un événement, une attaque justifiant le sens qu’ils donnaient à leur existence. Le film tente de restituer cette lenteur indéfinissable du temps qui passe et cette angoisse oppressante de la vie qui s’envole et que le roman décrivait si bien. Il y parvient en grande partie, aidé en cela par une pléiade d’acteurs magnifiques qui, de Vittorio Gassman à Philippe Noiret, sont dans une harmonie de jeu parfaitement homogène, pour nous faire partager cette attente d’un ennemi invisible dont l’absence prolongée les rapproche de leur propre mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.