Description de l'évènement

Michel Deville, France, 1978, 1h48

Scénario : M. Deville et Gilles Perrault d’après le roman de G. Perrault.
Image : Claude Lecomte.
Musique : Jean Schwartz.
Interprètes : François Marthouret, Roger Planchon, Patrick Chesnais, Ana Prucnal…

Un haut fonctionnaire français est nommé à un poste important d’un organisme international d’échanges commerciaux. Un service secret étranger réunit sur lui des informations, cherchant dans sa vie la faille qui permettra de le manipuler. Dominique Auphan devient ainsi le «dossier 51».
Comment rebdre à l’écran la suite de fiches, de rapports, de constats du livre de Gilles Perrault ? Choix du réalisateur : utiliser la caméra subjective. On suit donc, comme si c’était nous qui menions l’enquête les efforts d’une organisation pour piéger un homme qui n’intervient jamais dans le récit. Et peu à peu on s’identifie à cet inconnu auquel on arrache par personnes interposées ses sentiments, sa sensibilité, sa vie intérieure pour le passer dans un ordinateur et trouver sur quel point intime de sa personnalité on peut agir.
C’est la condition de l’homme moderne dont la liberté et l’identité ne sont qu’illusions face à une bureaucratie protéiforme. Un grand cri de Michel Deville pour la liberté individuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.