Description de l'évènement

Costa-Gavras, France, 1973, 2h10
Scénario : Costa-Gavras, Franco Solinas.
Image : Pierre-William Glenn.
Musique : Mikis Theodorakis.
Interprètes : Yves Montand, Renato Salvatori, O. E. Hasse, Jacques Weber…

Tourné après L’Aveu, État de siège illustre les machinations montées contre les libertés individuelles par un pouvoir politique. Le mécanisme habituel est inversé et Yves Montand, victime broyée dans L’Aveu, est ici, un quelque sorte, le traître. Le film inspiré par l’enlèvement et l’exécution à Montevideo en 1970 par les Tupamaros, de Dan Mitrione, fonctionnaire de l’Agency for International Development, entend montrer le «complot» mené par le gouvernement américain pour implanter dans les pays sous-développés d’Amérique latine des techniciens de la police politique venus renforcer la lutte contre le communisme. Affaires très emberlificotées que la mise en scène de Costa-Gavras, retours en arrière, montages parallèles, n’aide pas toujours à éclairer. Une sorte de document idéologique sur les rapports de force dans la zone latino-américaine dans les années 70.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.