Description de l'évènement

par Isabelle Cases, maître de conférence en études anglophones à l’UPVD

Au départ, le Free Cinema est le titre attribué à un programme de documentaires réalisés entre 1956 et 1959 par de jeunes cinéastes comme Lindsay Anderson, Tony Richardson, et Karel Reisz . Un cinéma témoin direct des évolutions sociales de la société d’après-guerre. Cette Nouvelle Vague britannique déboule lorsque ces cinéastes font leur grand saut du documentaire au cinéma de fiction, tout en se gardant bien de réaliser des films bourgeois et déconnectés de la réalité comme il s’en produisait alors au Royaume-Unis. Portés par un ardent désir de prouver qu’un autre cinéma était possible, leurs films s’imposent rapidement comme les manifestes de cette nouvelle tendance du cinéma.

Cycle : Nouvelles Vagues

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.