Description de l'évènement

The Lawless

Joseph Losey, USA 1950, 1 h 23

Scénario : Geoffrey Holmes ; Image : Roy Hunt ; Interprètes : Macdonald Carey, Gail Russell, John Sands, Lee Patrick…

À Santa Maria, petite ville américaine, un jeune Mexicain soupçonné de meurtre et de viol est pris en chasse. Le journaliste Larry Wilder le sauve in extremis et ouvre dans son journal une souscription pour assurer la défense du jeune homme. Ivres de colère, des citoyens de la ville saccagent les locaux du journal de Wilder. Deuxième long-métrage de Losey, Haines paraît être le versant réaliste du Garçon aux cheveux verts (1948), fable allégorique condamnant l’intolérance. The Lawless (Outrage), dénonçant le racisme véhiculé par des jeunes Américains considérant les Mexicains comme des sous-hommes ou des clochards, est un des films américains de Joseph Losey qui était communiste et avait fait un voyage en Russie. Son engagement politique l’entraîna à produire un cinéma critique et lorsque le Maccarthysme bat son plein aux Etats-Unis en 1952, il est placé en tête de la liste noire, ce qui l’amena à s’exiler en Angleterre pour poursuivre sa carrière de réalisateur. D’après Joseph Losey dans son entretien aux Cahiers du cinéma en 1960, c’est la censure qui a contraint les auteurs à ne pas expliciter la relation amoureuse entre un Blanc et une Mexicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.