Description de l'évènement

Jean-Jacques Andrien, Belgique, 2012, 1 h 40

Scénario : J.-J. Andrien.

Jean-Jacques Andrien revient, trente ans plus tard, sur les lieux, le Pays de Herve, du Grand paysage d’Alexis Droeven avec un documentaire. Il nous a paru que ce retour, même s’il traite moins des paysages et grands espaces ruraux, mais le réalisateur, en scansion du film nous en offre des plans somptueux et tristes, devait être programmé parce que les hommes et leurs visages sont aussi parfois de grands espaces. Jean-Jacques Andrien donne la parole à neuf agricultrices et agriculteurs, producteurs de lait, menacés par la réforme de la PAC et l’abandon des quotas laitiers. Ceux-là ont joué le jeu de la modernisation, se sont équipés, ont accepté parfois de modifier le paysage et au bout du compte ils se retrouvent fragilisés. La parole donnée, ils la prennent, se racontent, disent leur angoisse et l’on sent que leur résolution vacille, on leur a tant menti. Rarement documentaire fut plus en prise avec les images des hommes et du paysage qui se répondent en une harmonie un peu désespérée. Tout peut se résumer en un plan : des dizaines de tracteurs dans un champ immense traînent des citernes qui déversent dans les sillons un lait que la régulation des prix condamne à la destruction. Absurde retour aux images du début des années 1930, scandale d’une économie spéculative méprisant les besoins humains, le cinéma est aussi l’occasion de dire la folie du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.