Description de l'évènement

Chris Marker & Pierre Lhomme, France 1962, 2 h 16

Scénario : C. Marker ; Image : Pierre Lhomme ; Musique : Michel Legrand ; Commentaire : C. Marker, Catherine Varlin, dit par Yves Montand.

Film phare du cinéma français, Le joli Mai est un documentaire français de Chris Marker et Pierre Lhomme, avec Yves Montand comme narrateur, sorti en 1963. « Paris, mai 1962. La guerre d’Algérie vient de s’achever avec les accords d’Evian. En ce premier mois de paix depuis sept ans, que font, à quoi pensent les Parisiens? Chacun témoigne à sa manière de ses angoisses, ses bonheurs, ses espoirs. Peu à peu, se dessine un portrait pris sur le vif de la France à l’aube des années 60 ». Le choix du mois de mai est symbolique : c’est le printemps, c’est le mois qui commence par une fête, le 1er mai, et qui se termine par une autre, l’Ascension. Et entre elles, il y en a d’autres : la fête des mères, la fête de Jeanne d’Arc. Mai, c’est la fête, et le film se veut donc joliment optimiste ! Chris Marker avait enregistré plus de 50 heures d’images pour proposer un film d’une durée de sept heures, la version finale ne durant que 2 h 45 min. À l’origine, le gouvernement souhaitait censurer le film, parce qu’« il évoquait des problèmes d’ordre politique susceptibles de mettre à mal l’Ordre public ». Le film, il est vrai militant et politique, n’esquive pas les questions graves liées à la colonisation ou au racisme, à la pauvreté ou au « vivre-ensemble ».

En partenariat avec le CNC et la Cinémathèque de Toulouse dans le cadre de la 10ème édition du festival Zoom Arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.