Description de l'évènement

Nicolas KLOTZ, France / Belgique, 2005, 2h40
Sc. : Elisabeth Perceval. Int. : Noella Mobassa, Adama Doubia, Matty Djambo…
Certaines zones et pratiques de la réalité administrative souffrent, dans notre pays, d’une obscurité inquiétante. On fait trop souvent grief au cinéma français d’éviter ce genre de problème pour ne pas souligner d’emblée que la première vertu de La Blessure consiste précisément à relever le défi. Dès le début, on est ici en enfer, en compagnie d’un groupe de demandeurs d’asile dépourvus de visas, en majorité africains, tout juste débarqués de l’avion et placés d’autorité en rétention dans une zone discrète de l’aéroport de Roissy. Le réalisateur met en scène une longue et belle divagation des hommes et des femmes qui ont l’espoir de trouver un refuge et se heurtent à une réalité policière inattendue.

DROITS DE L’HOMME ET CINEMA
60 e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

blessure-2004

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.