Description de l'évènement

Rabah AMEUR-ZAïMECHE France, 2011, 1h37
Scénario : R. Ameur-Zaïmeche – Photo : irina lubtchansky – Interprètes : Jacques Nolot, Christian Milia-Darmezin, Kenji levan, Rabah Ameur-Zaïmeche…
Prix Jean Vigo 2011
Mandrin, le célèbre contrebandier, était une sorte de Robin des Bois. A la tête d’une troupe organisée comme une véritable armée, il défiait les soldats du roi et pillait les fermiers généraux chargés de prélever des taxes sur diverses marchandises. il revendait aux pauvres, à bas prix, le produit de ses rapines. Après son exécution, ses hommes décident de continuer l’action de ce chef charisma- tique et de célébrer sa mémoire en composant des chansons que le peuple pourra reprendre en chœur. Chroniqueur de la banlieue et des problèmes liés à l’immigration, Rabah Ameur Zaïmeche sur- prend tout le monde en réalisant un film en costumes. Pourtant, on comprend vite l’actualité de cette histoire vieille de plus de 200 ans. Tourné sur le plateau du larzac, haut lieu de la lutte contre l’arbi- traire d’un pouvoir centralisé, le film prône la fraternité, ou au moins la solidarité, et insiste sur la nécessité de résister à toutes les formes d’oppression, économique ou politique.

les-chants-de-mandrin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.