Description de l'évènement

Jean Rouch,

France, 1955, 36′

Tourné en deux jours et à la demande des prêtres, le film met en scène, comme jamais on ne l’a vu jusqu’alors, les rites de possession d’immigrés nigériens au Ghana, dans la secte des Haoukas. Rouch y invente, sous les auspices de Vertov et Flaherty, ce qu’il nomme la « ciné-transe », une manière de filmer caméra à l’épaule en participant aux événements filmés, une manière d’affirmer surtout que le cinéma est avant toute chose une affaire de regard, de subjectivité partagée, d’empathie et d’engagement.

CYCLE JEAN ROUCH – 5 et 7 décembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.