Description de l'évènement

André TÉCHINÉ, France, 1993, 1h50
Scénario : A. Téchiné, Gilles Taurand, olivier Massart – Photo : Jeanne lapoirie- Interprètes : Elodie Bouchez, Gaël Morel, Stéphane Rideau, Frédéric Gorny, Michèle Moretti…
Le film les Roseaux sauvages sonne comme une confession. l’éveil de la sexualité, la découverte de la politique, avec, pour embraser le tout, une espèce d’adoration de la nature font de Téchiné un cinéaste vraiment à part.
« J’ai voulu faire passer dans ce film le goût de la vie. La saveur des jours dans le Sud-Ouest, où j’ai passé ma jeunesse, m’a profondé- ment marqué. L’air, la pluie, les bois, les champs sont des choses très importantes en France. J’adore Renoir », dit-il. « L’adolescence est le temps de la découverte du monde des autres, du corps des autres. D’autre part, le cinéma français n’aborde pas assez à mon avis les sujets douloureux de notre passé récent.»
Effectivement, la guerre d’Algérie est constamment présente dans le film, c’est l’arrivée d’henri, un garçon d’origine pied-noir, véritable boule d’agressivité, qui oblige les adolescents Fran- çois, Serge et Maïté à réagir. la magie de Téchiné, c’est aussi cette façon de diriger les comédiens, si précise, si inventive. le plus souvent, c’est la caméra qui semble écrire la partition, une caméra mobile qui accompagne les comédiens.

les-roseaux-sauvages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.