Description de l'évènement

LOLA

Rainer Werner Fassbinder, RFA 1981, 1 h 53

Scénario : R. W. Fassbinder, Peter Märthesheimer, Pea Frölich ; Image : Xavier Schwarzenegger ; Interprètes : Barbara Sukowa, Armin Mueller-Stahl, Mario Adorf, Matthias Fuchs, Karin Baal, Ivan Desny…

Dans une petite ville allemande, en 1957, à l’heure du « boom » économique, règne un entrepreneur de travaux publics qui possède à peu près tout, y compris le bordel municipal. Un ingénieur des travaux publics venant y effectuer une mission tombe amoureux de la belle Lola, qu’il prend pour une jeune fille du meilleur monde alors qu’elle est, bien sûr, pensionnaire de la maison close. Lola épousera l’ingénieur et deviendra une femme respectable…

Avec cette adaptation très libre du roman Professor Unrat (d’Heinrich Mann) qui avait déjà engendré L’Ange Bleu de Josef von Sternberg, Fassbinder entreprend le projet d’une « comédie noire sur fond d’ère Adenauer» (selon ses dires). Lui qui ne peut « raconter aucune histoire, si légère soit-elle, sans fond politique », dénonce ici l’immoralisme des dirigeants tout en faisant la critique de la prospérité de la bourgeoisie et du nouveau capitalisme. Et, comme pour s’éloigner du simple film de gauche prototypique tout en appuyant son propos, le cinéaste fait appel à des couleurs crues et acidulées directement inspirées des films d’horreur.

Lola, femme allemande est, comme Lili Marleen et Maria Braun, l’Allemagne. La volonté de survie qui la pousse à s’accommoder du régime et à participer à la vie des braves gens est la volonté de survie d’un peuple sur qui pèse le poids de l’Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.