Description de l'évènement

Maynila : Sa mga kuko ng liwanag 

Lino BROCKA, Philippines, 1975, 2h07

Julio, 21 ans, a quitté son village de pêcheurs pour Manille afin de retrouver sa fiancée, Ligaya. Cette dernière s’en est aussi allée à la capitale où du travail l’attendait. Mais lorsqu’elle a cessé de donner des nouvelles, Julio a tout laissé derrière lui pour partir à la recherche de sa bien-aimée. Bientôt à court d’argent, il se fait embaucher comme ouvrier sur un chantier et découvre peu à peu l’univers du sous-prolétariat à Manille entre prostitution, corruption et pauvreté extrême…
Manille est l’adaptation d’un roman d’Edgardo Reyes en français Dans les griffes du néon, en référence aux multiples enseignes lumineuses qui inondent la capitale. Ce titre initial illustre la fascination exercée par Manille qui, selon Brocka, « attire les provinciaux comme des papillons de nuit qui viennent se brûler aux lampes ». Car la ville est ici un personnage tentaculaire qui attire ses habitants en son sein et referme son piège sur eux.
La stylisation de la mise en scène détonne parfois avec la violence et la crudité de l’histoire qui évoque par moments l’univers de Rainer Werner Fassbinder.
Lino Brocka revisite ici le mythe d’Orphée et Eurydice, à travers le personnage de Julio qui recherche désespérément son grand amour dans l’enfer des bas-fonds manillais.

Sc. :  Clodualdo del Mundo Jr., d’après le roman « Sa mga kuko ng liwanag » d’Edgardo REYES ; Image : Miguel de LEON ; Musique : Max Jocson
Int : Hilda Koronel, Lou Salvador Jr., Tommy Abuel, Rafael Roco Jr.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.