Description de l'évènement

Squirm 

Jeff LIEBERMAN, USA, 1976, 1h33, V.F.

Suite à une tempête aussi violente qu’inattendue, une petite ville du Sud des Etats-Unis commence progressivement à plonger dans le chaos lorsque des vers de terre devenues soudain très dangereux, sortent de terre et grouillent partout où ils peuvent. Le jeune Mick, venant d’arriver en ville, tente de repousser cette attaque et de découvrir le pourquoi du comment.
Oiseaux tueurs, requins tueurs, singe tueur ? déjà fait… Personne n’avait encore pensé aux vers de terre !. C’est très probablement ce que Jeff Lieberman s’est dit  quand il écrit et réalise Squirm soit La nuit des vers géants. Car oui les vers peuvent être gluants, sales, répugnants et agressifs. Loin d’être un mauvais Les dents de la mer avec des lombrics, La nuit des vers géants est un film assez particulier dans son ambiance et dans son approche des personnages et, même s’il emprunte à nombre de séries B animalières, Jeff Lieberman, dont c’est le premier film, fait preuve d’une véritable personnalité.
Avec ses pointes d’humour toujours bien senties, son rythme, son ambiance « Amérique profonde » un peu poisseuse, le film est une vraie série B années 70, agréable à suivre tout en provoquant le dégoût face à l’attaque de ces vers qui n‘ont rien de géants malgré le titre français.

Sc. :  Jeff Lieberman ; Image : Joseph Mangine ; Musique : Robert Prince

Int : Don Scardino, Patricia Pearcy, R.A. Dow, Jean Sullivan

Copie issue des collections de l’Institut Jean Vigo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.