Description de l'évènement

LaTourInfernale

La tour infernale de John Guillermin et Irwin Allen

Ils ont presque le même âge. Ils ont commencé leur carrière dans la deuxième moitié des années 50. Ils ont une passion commune, la vitesse et les voitures de course. Ils ont incarné le Hollywood viril et « cool » des années 60 et 70. Leur seule rencontre cinématographique aura lieu dans un film catastrophe, La Tour infernale de John Guillermin en 1974. Les ressemblances s’arrêtent là.

Après une enfance heureuse Paul Newman a la chance de rencontrer de grands cinéastes et dramaturges, de réaliser lui-même des films et de connaître une carrière à la longévité exemplaire.

Orphelin de père et abandonné par sa mère, Steve McQueen connaît la célébrité avec la série télé Au nom de la loi. Devenu vedette, il tourne avec John Sturges, Don Siegel, Norman Jewinson ou Sam Peckinpah. De caractère difficile, il va aussi refuser un nombre incalculable de grands films. La maladie va interrompre sa carrière en 1980 à l’âge de 50 ans.

Ce sont ces deux carrières parallèles que vous propose de découvrir l’Institut Jean Vigo à partir de ses collections d’affiches du 19 janvier au 16 février 2016 à l’Institut Jean Vigo

Exposition ouverte les mardis et jeudis avant les projections.
Autres jours et horaires possibles pour les scolaires et les particuliers sur rendez-vous.

Renseignements : 04 68 34 09 39

 

Affiches présentées dans l’exposition :

LA TOUR INFERNALE (The Towering Inferno) de John Guillermin & Irwin Allen

L’ARNAQUEUR (The Hustler) de Robert Rossen

HOLD-UP EN 120 SECONDES (The Great Saint-Louis Bank Robbery) de John Stix et Charles Guggenheim.

PAS DE LAURIERS POUR LES TUEURS (The Prize) de Mark Robson

LA PROIE DES VAUTOURS (Never so Few) de John Sturges.

LADY L de Peter Ustinov

LES SEPT MERCENAIRES (The Magnificent Seven) de John Sturges.

HOMBRE de Martin Ritt

L’HOMME QUI AIMAIT LA GUERRE (The War Lover) de Philip Leacock.

LUKE LA MAIN FROIDE (Cool Hand Luke) de Stuart Rosenberg

NEVADA SMITH (Nevada Smith) de Henry Hathaway

BUTCH CASSIDY ET LE KID (Butch Cassidy and the Sundance Kid) de George Roy Hill

L’AFFAIRE THOMAS CROWN (The Thomas Crown Affaire) de Norman Jewison.

LE PIEGE (The Mackintosh Man) de John Huston

BULLITT (Bullitt) de Peter Yates.

BUFFALO BILL ET LES INDIENS (Buffalo Bill and the Indians, or Sitting Bull’s History Lesson) de Robert Altman

GUET-APENS (The Getaway) de Sam Peckinpah.

QUINTET de Robert Altman

PAPILLON (Papillon) de Franklin J. Schaffner.

ABSENCE DE MALICE (Absence of Malice) de Sidney Pollack

TOM HORN, SA VERITABLE HISTOIRE (Tom Horn) de William Wiard.

LE VERDICT (The Verdict) de Sidney Lumet

L’AFFRONTEMENT (Harry & Son) de Paul Newman

LA COULEUR DE L’ARGENT (The Color of Money) de Martin Scorsese

LE GRAND SAUT (The Hudsucker Proxy) Joel & Ethan Cohen

 

 

Une réponse

  1. Cine

    Il a tourné un autre film avec Paul Newman: »Marqué par la haine » de Robert Wise dans les années 50.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.