Description de l'évènement

Milos FORMAN, USA 1971, 1 h 33 

Scénario : M. Forman, Jean-Claude Carrière ; Image : Miroslav Ondriček ; Musique : Mika Hiron, Ike Turner ; Interprètes : Lynn Carlin, Buck Henry, Linnea Heacock, Georgia Engel, Tony Harvey…

Après Les amours d’une blonde Milos Forman Forman réalise Taking Off qui, sous une apparence d’humour, traite l’incompréhension entre les générations. En réalité c’est bien l’impuissance des parents à comprendre leurs enfants aussi bien aux États-Unis qu’en Europe qui est analysée avec un oeil impitoyable.

En 1968, Milos Forman visitait New York avec un ami, Jean-Claude Carrière, lorsque lui est venue l’idée de faire un film sur la jeunesse New-Yorkaise. Après deux ans de démarches il obtient en août 1970 des crédits d’Universal pour commencer le tournage.

Une adolescente de la classe moyenne fait une fugue. Ses parents terrifiés découvrent qu’il existe une amicale des « parents abandonnés ». Ils s’y rendent pour rencontrer des hommes et des femmes désemparés, ridicules dans leurs atours malgré leur réussite sociale, qui n’ont rien compris à leur époque. S’en suit une série d’aventures désopilantes dont une séquence d’initiation à la marijuana. Les acteurs sont magnifiques, en particulier les parents ; le père Buck Henri nullement comédien alors mais scénariste connu (Le Lauréat, Catch 22) et Lynn Carlier la mère. Deux énormes séquences musicales : celle du radio crochet (avec la jeune Carly Simon) et le torride show d’Ike et Tina Turner, revue portée par la prestation des Ikettes.

Avec une charge contre les hippies de luxe, ne boudons pas notre plaisir devant ce beau portrait de la société américaine de l’époque et de son citoyen lambda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.