Description de l'évènement

Турксиб

Victor Tourine, URSS, 1926, 50’ environ

Dans les champs désertiques d’Asie centrale les paysans cultivent le coton, mais ils manquent d’eau et de voies de communication. Une expédition de scientifiques s’installe au Turkestan, gagne la confiance des villageois et les incite à construire digues et canaux et à édifier une voie ferrée qui reliera le Turkestan à la Sibérie (Turk-Sib). Les immenses efforts de tous viennent à bout des obstacles naturels. Turksib est cette voie ferrée longue de 2 375 km, reliant l’ancien Turkestan à la Sibérie. Mise en service en 1931 dans l’idée de favoriser le développement et la « soviétisation » de l’Asie centrale elle permettait d’échanger le blé de Sibérie contre le coton du Sud. Elle fut l’une des premières réalisations du régime communiste, construite en un temps record dans des conditions extrêmes. Turksib, c’est aussi le titre de ce documentaire de propagande muet en noir et blanc réalisé par Victor Tourine. Poème lyrique mêlant d’un côté les efforts de la Russie stalinienne pour construire cette ligne dans un désert inhospitalier, et, de l’autre, la vie quotidienne, ancestrale et bouleversée, des populations établies sur le parcours du Turksib. Turksib est le film le plus connu de Victor Tourine. Au-delà de l’aspect propagandiste, à l’instar des films de Vertov ou Eisenstein, Turksib se distingue surtout par la qualité esthétique de ses images et l’efficacité de son montage.

Scénario : Victor Chklovski.
Image : A. Matcharet.

ctoulouse_logo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.