Description de l'évènement

Geoff Murphy, Nouvelle Zélande, 1984, 1 h 57

En 1870, la Nouvelle-Zélande arrive au terme d’une longue et sanglante guerre coloniale contre les Anglais. Un caporal maori qui avait rallié l’armée britannique se révolte, après le massacre par les Anglais des habitants de son village, car il se sent trahi et devient dès lors un rebelle. Pour lui peu importe de punir les vrais responsables. Il lui suffit, pour se venger, de tuer des membres de la « tribu blanche ». C’est la notion d’UTU qui joue un rôle déterminant dans la culture maorie. Difficilement traduisible, cette notion implique l’idée de revanche, de règlements de comptes et elle peut être rapprochée du commandement biblique : « Œil pour oeil, dent pour dent ». Une longue et harassante poursuite commence alors dans ces espaces et ces paysages grandioses de la Nouvelle-Zélande et elle va révéler l’arrogance et le désir de vengeance des uns, le mépris et les obsessions des autres, mais aussi le désir de comprendre, chez certains, le désarroi de ce peuple traqué, en essayant de respecter ses coutumes et ses moeurs. Utu retrace donc la grandeur et la décadence de ce rebelle maori, héros ambigu, à la fois monstre et martyr, mais rappelle aussi la haine et les actions néfastes des colonisateurs, persuadés de leur bon droit. L’affrontement inévitable de ces deux visions donne au final un film spectaculaire et tragique, traité comme un western épique et flamboyant.

Scénario : G. Murphy
Image : Graeme Cowley.
Musique : John Charles.
Interprètes : Anzac Wallace, Bruno Lawrence, Tim Elliott, Kelly Johnson…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.