Description de l'évènement

Éric Rochant, France 1997, 1 h 30

Scénario : É. Rochant ; Image : Christophe Pollock ;
Interprètes : Hippolyte Girardot, Antoine Chappey, Gad Elmaleh, Florence Pernel, Aure Atika…

Il y a des films qui sont en avance sur leur temps, c’est le cas de la comédie d’Eric Rochant Vive la République sortie en 1997. Il y a des chômeurs, femmes et hommes, qui désespèrent des politiques, des Français de toutes origines, un horizon bouché, cela nous rappelle quelque chose. Mais là où la désespérance s’est installée dans le cinéma de notre temps, il y a des exceptions, Eric Rochant et ses acteurs jouent la carte de l’optimisme et du bonheur individuel comme collectif. Les politiques n’arrivent à rien ? Qu’à cela ne tienne nos chômeurs prennent les choses en main et fondent un parti politique. Certes, ils se heurtent à quelques difficultés d’organisation, n’évitent pas de singer ce contre quoi ils s’insurgent mais se frottant à la démocratie en découvrent les charmes. Écouter le point de vue de l’autre, défendre le sien, engager la discussion et trouver des compromis voilà un apprentissage qu’ils n’oublieront pas. Sans doute les choses sont-elles facilitées par la jeunesse des protagonistes qui entraîne des rapprochements amoureux, on est dans une comédie après tout. Chassés-croisés entre vrais chômeurs et patron infiltré parce qu’amoureux, un zeste de Capra, amours métis par-delà les différences culturelles ou religieuses, optimisme mais perspectives limitées, Eric Rochant flirte avec le politiquement incorrect en arborant un sourire trompeur de gendre idéal. Au passage il révèle une jeune garde du cinéma français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.