Le patrimoine non-film de l’Institut Jean Vigo recèle quelques trésors du septième art, pour certains, exposés dans l’enceinte-même de la cinémathèque.

Les plaques de verre

PV009

Les prémices du cinéma font leur apparition à la fin du XVIIème siècle avec l’invention de la Lanterne Magique. Les colporteurs d’images commencent alors à déambuler dans les villes et villages transportant avec eux leur lanterne et des séries de plaques de verre racontant histoires, actualités, morales religieuses, seynetes humoristiques…

Très récemment, l’Évêché du village d’Elne a déposé à l’Institut Jean Vigo 837 plaques de verre retraçant une Histoire de pré-cinéma avec la présentation de multiples techniques utilisées à l

‘époque et l’éclectisme des sujets diffusés. Plaques éducatives, plaques religieuses mais aussi plaques relatant des chansons, des histoires drôles, tous les genres préexistent à l’apparition du Cinématographe et sont représentés au sein de ce grand dépôt effectué en 2013 auprès de l’Institut Jean Vigo.

Les Objets

DSCN2207

L’image de l’Institut Jean Vigo est aussi associée à sa collection d’objets de cinéma présentés dans les espaces publiques de la cinémathèque, entrée, salle de projection, salle de lecture…

En effet, nombre de particuliers ont déposé ou donné au fil du temps différents appareils qui enrichissent encore aujourd’hui les collections de la cinémathèque. Ce patrimoine regroupe à la fois des appareils amateurs et semi-professionnels qui proposent au public un voyage au cœur de l’Histoire des techniques. Sont exposés des projecteurs majoritairement 9mm, Super 8 et 8mm ainsi que quelques grands projecteurs 16 et 35mm. Caméras diverses, visionneuses, colleuses se dévoilent aussi derrière les vitrines de l’Institut Jean Vigo pour le plaisir de se souvenir mais aussi, pour les plus jeunes de découvrir.