Ecole et cinéma

 

École et cinéma propose aux élèves, de la grande section de maternelle (parfois à partir de la moyenne section) au cours moyen (CM2), de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma.

Ils commencent ainsi, grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, une initiation au cinéma.

Dans les Pyrénées-Orientales, l’action est coordonnée par l’Institut Jean-Vigo. Il intervient directement pour les écoles de Perpignan, les associations Cinémaginaire et Ciné-Rencontres de Prades ont en charge le reste du département.

Cycle 2 – GS/CP/CE1/CE2

Octobre / Novembre :
Jiburo
Lee Jung-Hyang, Corée, 2002, 1h27
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 27 septembre 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Janvier / Février :
Cadet d’eau douce
Buster Keaton, USA, 1928, NB, 1h09
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 10 décembre 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Mars :
Tout en haut du monde
Rémi Chayé, France, 2015, 1h20
PRÉVISIONNAGE : Lundi 31 janvier 2019 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Cycle 3 CM1/CM2/6ème

Octobre/Novembre :
Le Roi des masques
Wu Tian-Ming, Hong-Kong, 1995, 1h42, VF.
PRÉVISIONNAGE : Lundi 8 octobre 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Janvier/Février :
Portraits
Programme de courts-métrages, 1965 à 2014, 1h08, VO.
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 10 janvier 2019 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Mars :
Le voleur de bicyclette
Vittorio de Sica, Italie, 1948, 1h25, VOST.
PRÉVISIONNAGE : Lundi 21 février 2019 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Jiburo
Lee Jung-Hyang, Corée, 2002, 1h27
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 27 septembre 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
A l’occasion des vacances, Sang-woo est contraint par sa mère de séjourner chez sa grand-mère, à la campagne. Pour ce jeune garçon des villes, accroché à sa console de jeux, la cohabitation avec la vieille femme, muette et se déplaçant avec difficultés, paraît insurmontable. Mais au fil des jours, quelque chose passe entre ces deux êtres que tout oppose…
Plus d’informations :
cache.media.education.gouv.fr/file/ecole-et-cinema/10/0/Dossier_Jiburo_Ecole_et_cinema_829100.pdf

Cadet d’eau douce
Buster Keaton, USA, 1928, NB, 1h09
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 10 décembre 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
Jour de fête à River Junction, petite ville au bord du Mississippi. William Canfield, Sr. se réjouit de retrouver son fils, William Canfield, Jr., qu’il n’a pas revu depuis que celui-ci était bébé. Il se prépare à accueillir un grand gaillard, bien charpenté comme lui-même et espère lui céder le commandement de son vieux steamer, le Stonewall Jackson. Mais quelle déconvenue, lorsqu’il découvre que son fils est un gringalet, chétif et mal accoutré ! Qui plus est amoureux de la jolie Marion Kitty King, la fille de son pire ennemi J.J. King, commandant du luxueux King.
Plus d’informations : films.blog.lemonde.fr/2009/12/24/cadet-eau-douce
benshi.fr/films/cadet-d-eau-douce/628

Tout en haut du monde
Rémi Chayé, France, 2015, 1h20
PRÉVISIONNAGE : Lundi 31 janvier 2019 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
En 1882, à Saint-Pétersbourg, Sacha, est une adolescente aristocrate de 14 ans, fascinée depuis toujours par les prouesses de son grand-père, le célèbre explorateur Oloukine. Malheureusement celui-ci n’est jamais revenu de sa dernière expédition dans le Grand Nord à bord du célèbre navire russe, le Davaï. Sacha est persuadée que les recherches menées pour le retrouver sont dues à une erreur d’itinéraire, mais étant très perturbée par la disparition de son grand-père, son entourage ne prend pas sa théorie au sérieux. Ne pouvant supporter de rester impuissante et d’abandonner tout espoir, Sacha va alors se lancer dans une quête périlleuse vers le Pôle Nord à bord du Norge…
benshi.fr/films/tout-en-haut-du-monde/506

Le Roi des masques
Wu Tian-Ming, Hong-Kong, 1995, 1h42, VF.
PRÉVISIONNAGE : Lundi 8 octobre 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
En Chine, au début du vingtième siècle, Wang parcourt la région du Sichuan sur sa modeste embarcation. Ce vieil homme est « le roi des masques ». Il sait, en un éclair, faire se succéder les masques de soie qu’il porte sur son visage. C’est ainsi qu’il gagne sa vie, accompagné de son singe Général. Mais il se fait vieux et il a peur de mourir sans avoir transmis son art à un héritier mâle. Encouragé par un autre artiste, Maître Liang, il se décide à acheter un petit-fils, Gouwa. Wang commence alors l’apprentissage de son élève, le conduisant aux représentations de Maître Liang. Mais tout bascule quand on apprend que Gouwa n’est qu’une fille. Touché malgré lui par le désespoir de Gouwa qui ne veut pas être vendue pour la huitième fois, Wang la garde comme servante et lui apprend à faire des acrobaties. Mais le destin s’acharne sur nos deux personnages. La fillette devra quitter Wang et retombera dans les griffes de son ancien vendeur. Wang, lui, sera accusé injustement de vol d’enfant. Pourtant, grâce à l’aide de Maître Liang et à l’amour et la volonté de Gouwa, le grand-père et la fillette se retrouveront. Mieux encore : le roi des masques acceptera de transmettre son secret à Gouwa.
nanouk-ec.com/films/le-roi-des-masques

Portraits
Programme de courts-métrages, 1965 à 2014, 1h08, VO.
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 10 janvier 2019 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

  • Espace d’Eleonor Gilbert
    À l’aide d’un croquis, une petite fille explique comment l’espace et les jeux se répartissent lors de la récréation, en particulier entre les garçons et les filles, et en quoi cela lui pose un problème au quotidien. Malgré ses différentes tentatives pour régler ce problème, elle ne trouve pas de solutions, ceci d’autant plus qu’il passe inaperçu pour les autres, enfants comme adultes, qui ne semblent pas être concernés. On découvre alors les subtilités d’une géopolitique de l’espace public à l’échelle d’une cour d’école.
  • La Sole, entre l’eau et le sable d’Angèle Chiodo
    La sole est asymétrique. Une équipe de chercheurs a récemment tenté d’expliquer cette énigme de l’Évolution…
  • Beppe d’Ed van der Elsken, Johan Van der Keuken
    Beppie a dix ans. Issue d’un milieu ouvrier, c’est une vraie gamine d’Amsterdam, drôle, pleine d’esprit. Spontanée, elle raconte pendant plusieurs mois ses aventures au cinéaste qui la suit dans sa vie quotidienne. Avec une totale liberté d’approche et d’émotion personnelle devant son sujet, Johan van der Keuken élabore en même temps qu’un portrait de l’enfant celui de la ville.
    Plus d’informations : www.transmettrelecinema.com/film/portraits/

Le voleur de bicyclette
Vittorio de Sica, Italie, 1948, 1h25, VOST.
PRÉVISIONNAGE : Lundi 21 février 2019 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
Rome, après la deuxième guerre mondiale, en 1948. Le chômage règne. Antonio Ricci trouve enfin un emploi de colleur d’affiches, mais pour être engagé, il lui faut absolument une bicyclette et la sienne est au mont-de-piété. Maria, sa femme, décide d’échanger le vélo contre tous les draps de la maison. C’est la joie : Ricci a enfin du travail et la vie difficile et pauvre de la petite famille va enfin pouvoir changer.
Plus d’informations : www.ipefdakar.org/IMG/pdf/dossier_pedagogique_ecole_et_cinema_versailles.pdf

Pour avoir plus d’informations sur les films, vous pouvez consulter les sites Internet : www.enfants-de-cinema.com ou www.transmettrelecinema.com