École et cinéma propose aux élèves, de la grande section de maternelle (parfois à partir de la moyenne section) au cours moyen (CM2), de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma.

Ils commencent ainsi, grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, une initiation au cinéma.

Dans les Pyrénées-Orientales, l’action est coordonnée par l’Institut Jean-Vigo. Il intervient directement pour les écoles de Perpignan, les associations Cinémaginaire et Ciné-Rencontres de Prades ont en charge le reste du département.

Septembre / Octobre :
Les burlesques
Charlie Chaplin, Buster Keaton, Charley Bowers, USA, 1917/1926, 1h, muet – À partir de 8 ans
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 28 septembre 2017 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Octobre / Novembre :
Les 400 coups
François Truffaut, France, 1959, NB, 1h33 – À partir de 8 ans
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 9 novembre 2017 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Décembre/Janvier :
Petites Z’Escapades
32 mn – à partir de 4 ans
PRÉVISIONNAGE : Lundi 11 décembre 2017 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Janvier/Février :
Bovines
Emmanuel Gras, France, 1932, 1h02. Documentaire à partir de 6 ans
PRÉVISIONNAGE : Lundi 22 janvier 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Mars :
Wadjda
Haifa Al Mansour, Arabie Saoudite, 2012, 1h37 (VOSTF)
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 8 février à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Avril :
Shaun le mouton
Mark Burton, Richard Starzak, GB/France, 2014, 1h25 – A partir de 5 ans
PRÉVISIONNAGE : Lundi 12 mars à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Septembre / Octobre :
Les burlesques
Charlie Chaplin, Buster Keaton, Charley Bowers, USA, 1917/1926, 1h, muet – À partir de 8 ans
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 28 septembre 2017 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Charlot fait une cure
Charles Chaplin, USA, 1917
Charlot, un vrai poivrot, vient faire une cure thermale, mais il éprouve une répulsion certaine pour l’eau bénéfique. A peine a-t-il échappé aux mains d’un masseur sadique, qu’il découvre que sa précieuse collection de bouteilles a été vidée dans la source… pour la plus grande satisfaction des curistes !

Charlot s’évade
Charles Chaplin, USA, 1917
Charlot s’évade au nez et à la barbe des policiers, en se jetant à la mer. Ayant quitté sa tenue rayée de bagnard, il sauve de la noyade une mère et sa fille et se retrouve ainsi invité à séjourner dans une respectable famille….

Pour épater les poules
Charley Bowers, USA, 1925
Bricolo (Bowers) veut inventer une machine à rendre les œufs incassables… Mais la chasse aux œufs s’avère périlleuse…

Non tu exagères
Charley Bowers, USA, 1926
Réuni chaque année à Tumbluff, le Club des menteurs ne veut écouter que des histoires invraisemblables ! Le pauvre Bricolo –prêt à se suicider parce que personne ne le croit- vient leur raconter son incroyable aventure : il a inventé une liqueur merveilleuse permettant de greffer tout et n’importe quoi…

Malec le forgeron
Buster Keaton et Mal St-Clair, USA, 1922
Buster, employé chez un maréchal ferrant costaud et brutal, a maille à partir avec son patron qui arrive alors qu’il se prépare des œufs sur la braise de la forge…

 

Octobre / Novembre :
Les 400 coups
François Truffaut, France, 1959, NB, 1h33 – À partir de 8 ans
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 9 novembre 2017 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
Écolier parisien indiscipliné, Antoine (12 ans) est souvent puni par le maître. Avec son copain René, il rêve d’une vie indépendante. Il vit dans un appartement exigu et pauvre, avec sa mère, jeune femme coquette qui semble toujours en colère contre lui, et son père, qui préfère blaguer et essaie de maintenir une atmosphère joyeuse à la maison. Mais les parents se disputent souvent.
Pour échapper à une punition, Antoine sèche l’école, avec René ils se promènent dans le Paris de la fin des années 1950, vont au cinéma, Antoine a des émotions fortes dans le Rotor, une attraction de fête foraine. Plus tard, il voit sa mère embrasser un inconnu en pleine rue. Ayant prétendu qu’il avait manqué l’école parce que sa mère était morte, Antoine est giflé devant la classe par son père. Il fugue et connaît plusieurs petites aventures nocturnes.
À son retour, ses parents tentent de rétablir une relation affectueuse. Antoine découvre avec passion les romans de Balzac. Mais à l’école, il est accusé d’avoir triché, il se révolte et fugue à nouveau. Il s’installe chez René, les deux amis s’amusent dans la rue, et, à nouveau, vont au cinéma. Pour financer ses projets d’indépendance, Antoine vole une machine à écrire mais ne parvient pas à la vendre. Il est pris, emmené au commissariat puis au dépôt, avant d’être placé dans un centre pour jeunes délinquants, en Normandie. On apprend que son père n’est pas son vrai père, et que sa mère avait essayé d’avorter. Antoine s’évade et court jusqu’au bord de la mer, d’où il regarde fixement les spectateurs.

Décembre/Janvier :
Petites Z’Escapades
32 mn – à partir de 4 ans
PRÉVISIONNAGE : Lundi 11 décembre 2017 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan

Jean de La Lune
Pascal Le Nôtre, France, 1994, 2 mn 34 – animation en plastiline – couleurs
Un classique des chansons enfantines présenté de manière drôle par Mon âne, héros d’une série de courts-métrages, animant les chansons du répertoire français.

L’éléphant et la baleine
Jacques-Rémy Girard, France, 1985, 7 mn 34 – animation en pâte à modeler – couleurs
Sur la place d’une église, un homme monnaye l’exhibition d’une baleine, coincée dans une roulotte métallique, sans eau. Une nuit, l’éléphant d’un cirque entend sa plainte. Il pousse la roulotte jusqu’au bord de la mer, et la baleine retrouve la liberté.

Petite Escapade
Pierre-Luc Granjon, France, 2001, 5mn30 – marionnettes en papier et dessin sur cellulos – noir et blanc
Un enfant, sac au dos, quitte le cœur d’une immense forêt pour s’installer sur une branche qui surplombe un mur. De l’autre côté du mur, la rue. L’enfant observe les passants. Lorsque la nuit tombe, il rentre chez lui, la tête pleine de visions personnelles de ses observations.

 

Meunier, tu dors
Pascal Le Nôtre, France, 1994, 2mn31 – animation en plastiline – couleur
Un âne tente en vain de réveiller le meunier endormi. Parallèlement, il confectionne une pâte à crêpe. Alors qu’il fait sauter une crêpe de la poêle, le vent, qui s’est levé, emporte crêpe et meunier, ce dernier toujours endormi.

Le trop petit prince
Zola Trofimova, France, 2001, 6mn40 – animation plastiline – couleurs – dessins sur cellulos
Chaque jour, le soleil se lève à l’horizon. Chaque jour, un homme s’évertue, avec la même ténacité et par tous les moyens possibles, à nettoyer les tâches de l’astre.

Au bout du monde
Konstantin Bronzit, France, 1998, 8mn – dessins sur cellulos et collage – couleurs
Les aventures d’une maison à l’équilibre fragile. Posée sur le pic d’une colline, elle balance alternativement de droite à gauche au grand dam de ses habitants.

Janvier/Février :
Bovines
Emmanuel Gras, France, 1932, 1h02. Documentaire à partir de 6 ans
PRÉVISIONNAGE : Lundi 22 janvier 2018 à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
Dans les champs, on les voit, étendues dans l’herbe ou broutant paisiblement. Grosses bêtes placides que l’on croit connaître parce que ce sont des animaux d’élevage. Lions, gorilles, ours ont toute notre attention, mais a-t-on jamais vraiment regardé des vaches ? S’est-ont demandé ce qu’elles faisaient de leurs journées ?
Que font-elles quand un orage passe ? Lorsque le soleil revient ? A quoi pensent-elles lorsqu’elles se tiennent immobiles, semblant contempler le vide ? Mais, au fait, pensent-elles ? Au rythme de l’animal, au milieu d’un troupeau, Bovines raconte la vie des vaches, la vraie.
« Sans les caméras-microscopes de « Microcosmos » mais avec beaucoup de patience, le moindre détail de la vie au grand air prend un sens poétique et cosmique : l’oeil bovin forme une galaxie, la mise bas d’un veau y est tranquille et un sac en plastique flottant devient un mystérieux émissaire pour nos stoïques colocataires. » – Les Inrockuptibles

Mars :
Wadjda
Haifa Al Mansour, Arabie Saoudite, 2012, 1h37 (VOSTF)
PRÉVISIONNAGE : Jeudi 8 février à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
Dans une banlieue de Riyad, Wadjda, douze ans, vit avec sa mère. C’est une fillette dé- bordante d’énergie, vêtue de jeans et de Converses qui écoute du rock dans sa chambre et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert afin de faire la course avec son ami Abdallah.
Mais en Arabie Saoudite, les bicyclettes sont réservées aux hommes: elles représentent une menace pour la vertu des jeunes filles. Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, elle décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par sa Madrasa ( école), bien décidée à gagner la somme tant désirée !

Avril :
Shaun le mouton
Mark Burton, Richard Starzak, GB/France, 2014, 1h25 – A partir de 5 ans
PRÉVISIONNAGE : Lundi 12 mars à 18 h au cinéma Castillet de Perpignan
A Mossybottom Farm, dans la campagne anglaise, les journées de labeur se ressemblent et s’enchaînent au point de faire rêver tout un troupeau de moutons à un petit jour de congés. Tout le monde est stressé : le fermier, le chien Bitzer, et le troupeau. Mais le fermier ne semble plus s’en rendre compte : la journée est rationnalisée pour que le programme soit respecté. Shaun, leader intrépide du troupeau, décide que ça ne peut plus durer. Il élabore un plan pour que cela cesse. Mais hélas, rien ne se passe comme prévu. Tout dérape et notre bande de joyeux moutons se retrouve propulsée dans la grande ville, univers hostile et inconnu, théâtre d’aventures aux multiples rebondissements, d’autant que le fermier a perdu la mémoire !