Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif scolaire qui s’inscrit dans la politique de sensibilisation et d’éducation artistique du jeune public conduite par le CNC.
Dans ce cadre, les lycéens et les apprentis découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d’une culture cinématographique.
En Languedoc-Roussillon, le choix a été fait d’accompagner les films par des interventions en classe d’artistes et de professionnels du cinéma. Chaque classe bénéficie donc de 3h d’atelier. Par ailleurs, la projection de l’un des films du programme est précédée d’un court-métrage méditerranéen, en présence des réalisateurs ou producteurs, en partenariat avec le Festival Cinéma Méditerranéen de Montpellier.

Le contenu pédagogique

Pour les élèves

  • Une projection par trimestre dans une salle de cinéma partenaire
  • Un dossier pédagogique de 24 pages sur chaque film, élaboré par la BiFi (Bibliothèque du Film), l’APCVL (Atelier de production Centre Val de Loire) ou les Cahiers du cinéma
  • Des ateliers (3h)

Pour les professeurs

  • Une formation
  • Un dossier pédagogique et un DVD du court-métrage programmé
  • Un temps de rencontre spécifique pour le choix des films
  • Les documents pédagogiques ainsi que des outils complémentaires sont accessibles sur lyceensaucinemalr.org

Octobre 2017 à janvier 2018 :
La nuit du chasseur * (The Night of the Hunter)
Charles Laughton, États-Unis, 1955, 1h33
Un prêcheur inquiétant poursuit dans l’Amérique rurale deux enfants dont le père vient d’être condamné pour vol et meurtre. Avant son incarcération, le père leur avait confié dix mille dollars, dont ils ne doivent révéler l’existence à personne. Pourchassés sans pitié par ce pasteur psychopathe et abandonnés à eux-mêmes, les enfants se lancent sur les routes.

Janvier à mars 2018 :
Fatima *
Philippe Faucon, France, 2015, 1h19
Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

Mars à juin 2018 :
Rêves d’or (La jaula de oro)
Diego Quemada-Diez, Mexique/Espagne, 2013, 1h48
Originaires du Guatemala, Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie meilleure et tentent de se rendre aux États-Unis. Pendant leur périple à travers le Mexique, ils rencontrent Chauk, un indien du Chiapas ne parlant pas l’espagnol et qui se joint à eux. Mais, lors de leur voyage dans des trains de marchandises ou le long des voies de chemin de fer, ils devront affronter une dure et violente réalité…

* La nuit du chasseur et Fatima seront tous les deux précédés d’un court métrage tourné en région Occitanie : respectivement Le sens du toucher de Jean-Charles Mbotti Malolo et Belle gueule d’Emma Benestan.

Un stage de formation est coorganisé par la DAAC et l’institut Jean Vigo pour les enseignants : les 14 et 15 novembre 2017 à Perpignan dans les Pyrénées Orientales.
Un enseignant au moins par établissement doit se rendre à ce stage.
L’inscription doit être faite sur GAIA par le Chef d’Etablissement avant le 15 septembre 2017

 

Le dispositif prévoit

  • Copie et documentation (enseignant et élève) envoyés par le C.N.C.
  • Présentation du film
  • Entrée aux séances : 2,50 euros par élève et par film
  • Interventions pédagogiques en classe autour des films prises en charge financièrement par la Région