Lycéens et apprentis au cinéma

 

Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif scolaire qui s’inscrit dans la politique de sensibilisation et d’éducation artistique du jeune public conduite par le CNC.
Dans ce cadre, les lycéens et les apprentis découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d’une culture cinématographique.
En Languedoc-Roussillon, le choix a été fait d’accompagner les films par des interventions en classe d’artistes et de professionnels du cinéma. Chaque classe bénéficie donc de 3h d’atelier. Par ailleurs, la projection de l’un des films du programme est précédée d’un court-métrage méditerranéen, en présence des réalisateurs ou producteurs, en partenariat avec le Festival Cinéma Méditerranéen de Montpellier.

1er trimestre :
My Sweet Pepperland
Hier Saleem, France/Allemagne, 2013, 1h34
Dans les montagnes du jeune Kurdistan indépendant, un couple glamour défie l’ordre ancien… Un western oriental plein de panache, avec Golshifteh Farahani (« Paterson »).
Baran, qui a combattu comme peshmerga pour l’indépendance du Kurdistan irakien, se refuse, une fois celle-ci conquise, à moisir à Erbil, la capitale, pour profiter des miettes du nouveau pouvoir. Après une tentative ratée de retour à la maison – sa vieille mère essayant compulsivement de le marier –, il est affecté comme shérif dans une bourgade de montagne, où se rejoignent les frontières avec l’Iran et la Turquie. Son prédécesseur a été assassiné par un chef de bande, Aziz Aga, qui entend poursuivre tranquillement ses trafics (notamment de médicaments périmés) et garder le village en coupe réglée. La belle institutrice venue d’ailleurs, Govend, contrecarre également les lois non écrites en vigueur : non seulement elle veut éduquer les enfants, mais à 28 ans, toujours célibataire, elle prétend diriger sa propre vie. En outre, il lui arrive d’aider les jeunes maquisardes kurdes de Turquie qui, elles aussi, dérangent les affaires du potentat local.
Plus d’informations : www.cnc.fr/web/fr/dossiers-pedagogiques/-/ressources/13507805;jsessionid=BDC5295277E9FFCD1AAB80EFEDD574CE.liferay

2ème trimestre :
Alien, le huitième passager
Ridley Scott, GB/USA, 1979, 1h58
Le vaisseau commercial Nostromo et son équipage, sept hommes et femmes, rentrent sur Terre avec une importante cargaison de minerai. Mais lors d’un arrêt forcé sur une planète déserte, l’officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue, une arachnide qui étouffe son visage. Après que le docteur de bord lui retire le spécimen, l’équipage retrouve le sourire et dîne ensemble. Jusqu’à ce que Kane, pris de convulsions, voit son abdomen perforé par un corps étranger vivant, qui s’échappe dans les couloirs du vaisseau…
Plus d’informations : lac.premiersplans.org/wp-content/uploads/Fiche-Alien.pdf

3ème trimestre :
Vie sauvage
Cédric Kahn, France/Belgique, 1h42
Carole Garcia n’en peut plus de vivre dans une caravane avec ses enfants âgé de 6 et 7 ans. Elle décide de quitter son mari, Philippe Fournier, dit Paco. Alors qu’elle s’est réfugiée chez ses parents, Paco parvient à enlever les enfants. Pendant onze ans, il vivent cachés, le plus de loin possible de la civilisation et de «l’homme blanc qui fait des choses carrées». Paco refuse le consumérisme de la société occidentale et élève ses garçons dans l’amour de la nature. Sur leur route, ils croisent des gens, des nomades le plus souvent, qui partagent ses idées. Pendant ce temps, Carole ne baisse pas les bras et cherche inlassablement ses enfants…
Plus d’informations : www.bfmtv.com/culture/les-freres-fortin-racontent-leur-vie-sauvage-843491.html

Un stage de formation est co-organisé par la DAAC et Languedoc-Roussillon Cinéma pour les enseignants : les 28 et 29 novembre 2018 à Montpellier dans l’Hérault.
Un enseignant au moins par établissement doit se rendre à ce stage.
L’inscription doit être faite sur GAIA par le Chef d’Etablissement avant le 22 septembre 2018.

Le contenu pédagogique

Pour les élèves

  • Une projection par trimestre dans une salle de cinéma partenaire
  • Un dossier pédagogique de 24 pages sur chaque film, élaboré par la BiFi (Bibliothèque du Film), l’APCVL (Atelier de production Centre Val de Loire) ou les Cahiers du cinéma
  • Des ateliers (3h)

Pour les professeurs

  • Une formation
  • Un dossier pédagogique et un DVD du court-métrage programmé
  • Un temps de rencontre spécifique pour le choix des films
  • Les documents pédagogiques ainsi que des outils complémentaires sont accessibles sur lyceensaucinemalr.org

 

Le dispositif prévoit

  • Copie et documentation (enseignant et élève) envoyés par le C.N.C.
  • Présentation du film
  • Entrée aux séances : 2,50 euros par élève et par film
  • Interventions pédagogiques en classe autour des films prises en charge financièrement par la Région