Passeurs d’images

Concert et séances plein air au coeur des quartiers ouverts à tous ! 

Dans le cadre du dispositif national Passeurs d’images, concert et séances en plein air au cœur des quartiers lors d’une soirée conviviale, exceptionnelle et gratuite. Ces séances en plein air font partie d’une opération globale Passeurs d’images qui comprend plusieurs volets : Ateliers vidéo – Formation – séance spéciale.
A Perpignan, le dispositif est coordonné par l’Institut Jean Vigo en collaboration avec la Ville de Perpignan (Maisons de quartier, Service jeunesse, Direction de la culture) et avec le soutien de la D.R.A.C. Occitanie-Pyrénée Méditerranée – la Préfecture/ CGET
L’association La Trame coordonne le dispositif au niveau régional en collaboration avec l’association Cinémaginaire.
L’Institut Jean Vigo en collaboration avec la Ville de Perpignan propose une séance en plein air gratuite autour du film « La vache » de Mohamed Hamidi le vendredi 8 septembre 2017. Sur un grand écran installé par l’association Cinémaginaire, nous pourrons apprécier ce film destiné à un large public.

Samedi 8 septembre 2018
La soirée se découpera en plusieurs temps :

  • 16h/20h : Animations sportives, ludiques sur le thème « Le dépassement de soi » – Mur d’escalade et tyrolienne.
  • 20 h 30: SEANCE EN PLEIN AIR GRATUITE – Lieu : Arsenal, espace des cultures populaires, 1 rue Jean Vielledent

 

L’ascension

Ludovic Bernard, France, 2017, 1h43
Avec Ahmed Sylla, Alice Belaïd, Nicolas Wanczycki…
Ce script des plus originaux n’est autre que l’adaptation du livre Un tocard sur le toit du monde, signé Nadir Dendoune et paru en 2010, dans lequel l’auteur revient sur sa propre expérience. A un détail près : dans l’oeuvre originale, le héros ne gravit pas des montagnes pour impressionner celle qu’il aime, mais simplement pour se prouver à lui-même qu’il en est capable. A ce sujet, le réalisateur explique : « Le livre est donc le récit d’une histoire très personnelle. Pour le scénario d’un film, je pense qu’il faut toujours quelque chose qui nous ramène là d’où on vient et c’est là où l’histoire d’amour a été primordiale. Tout comme le lien avec la radio qui suit Samy dans son périple… Cela permettait de raccrocher les wagons avec Nadia, les deux familles, les copains et la vie de la cité. Et puis quelle magnifique image que l’accomplissement d’un acte de bravoure totalement gratuit par amour ! »

Samedi 22 septembre 2018

  • 20 h 30: SEANCE EN PLEIN AIR GRATUITE
    Lieu : Jardin des Micocouliers – Rue Clodion Quartier du Bas-Vernet

Invictus

Clint Eastwood, USA, 2009, 2h15
Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Scott Eastwood
1994. L’élection de Nelson Mandela à la tête de l’Afrique du Sud marque la fin de l’Apartheid. Néanmoins, la nation arc-en-ciel demeure marquée par les inégalités et les rancoeurs, et divisée économiquement et socialement. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Nelson Mandela mise sur le sport et soutient inconditionnellement l’équipe de rugby nationale, menée par François Pienaar, qui va disputer la Coupe du monde organisée par les Sud-Africains. Certain d’aller dans le bon sens, il n’hésite pas à s’opposer à sa propre communauté, qui voit dans les rugbymen le reliquat d’une époque honnie…

 

Contacts / Infos
Institut Jean Vigo – Sylvie Sidou au 04.68.34.09.39
DAC – Arnaud Hamelin au 04.68.62.38.16
Animations festives avant les projections organisées par les centres sociaux et les associations des quartiers.

Renseignements
Institut Jean Vigo
Arsenal – 1 rue Jean Vielledent – 66000 Perpignan
Tél. : 04 68 34 09 39

Une présélection sur une liste nationale est effectuée à l’Institut Jean Vigo avec les animateurs de quartiers .
Une liste de 25 films accompagnée de fiches techniques fournies par l’institut Jean Vigo sert de base pour la sélection avec les habitants sur chaque quartier.

  • Ateliers de pratique artistique
  • Ateliers vidéo avec le centre social Saint-Assiscle
  • Animation/Formation et Sensibilisation

Afin de renforcer l’action des relais locaux, la DRAC et les collectivités locales concernées par «  »Passeurs d’Images » » ont décidé, depuis 1997, d’impulser la mise en place de programmes de formation et de sensibilisation en direction des animateurs de quartier.

Inaugurée en 1991 dans le cadre de la politique de la ville, l’opération «  »Passeurs d’Images » » est organisé par le ministère de la culture et de la communication. Cette manifestation qui poursuit un objectif à la fois culturel et social en proposant aux jeunes des quartiers des activités liées au cinéma et à l’audiovisuel, s’articule depuis 1997 dans notre région autour de plusieurs volets complémentaires.

Passeurs d’images à Perpignan

La ville de Perpignan a rejoint l’opération Un été au ciné en 1994 avec un comité de pilotage réunissant à partir de la DDSJ (Direction de la Jeunesse et du Développement Social) des partenaires qui sont toujours actifs aujourd’hui dans le dispositif : la direction de la culture, le cinéma, les centres sociaux, les associations des quartiers, la CAF, l’ACSE, la Préfecture, la DRAC Languedoc-Roussillon… La cinémathèque euro régionale – Institut Jean Vigo est devenu le porteur de projet en 1998 qualifiant par là-même les actions. Au cours des années, les neuf centres sociaux des différents quartiers de Perpignan (Maison du Vernet, Nouveau Logis les Pins, Maison de Vernet-Salanque, Maison du Bas-Vernet, Maison de Saint-Martin, Maison de Maillolles-Saint-Assiscle, Maison Saint-Jacques, Maison Saint-Mathieu, Champ de mars/Saint-Gaudérique) ont participé à l’opération ancrée sur la mise en place de tous les volets du dispositif. Les projets tournent dans les quartiers en fonction de la demande des animateurs et aussi en fonction du budget qui se réduit. Plusieurs formations ont vu le jour au cours de ces années. Un atelier exemplaire serait celui du quartier du Bas Vernet en 2005 mené par Pascal Mallia avec un groupe de onze jeunes sur plus d’une année portant sur la rénovation et la mémoire du quartier du Vernet. Outre les objectifs d’éducation à l’image portés par l’atelier, plusieurs jeunes se sont penchés sur l’histoire de leur quartier en rencontrant des témoins proches ou institutionnels du quartier. Toute une mémoire devant nos yeux pour un film de 75’ très intéressant et qui a permis la rencontre de plusieurs personnalités du quartier autour de l’histoire locale. Ce film a bénéficié de multiples projections à Perpignan. Les films réalisés par les jeunes sont majoritairement engagés sur des problématiques sociales ressenties par ces jeunes. En tout ce sont plus de 20 projets d’ateliers vidéo qui se sont mis en place autour de 7 à 15 participants par atelier impliqués dans ces actions.

Les séances en plein air, deux séances par an, au cœur des quartiers réunissent de façon conviviale un public de tous âges avec pour certaines d’entre elles une projection de l’atelier vidéo du quartier avant le long-métrage qui est choisi en concertation avec le public du centre social et les associations du quartier concerné.

Le dispositif Passeurs d’images est un outil important pour les animateurs de ces quartiers afin de les aider dans leurs missions sociales et culturelles.