« Sur terre, il existe trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer » (Socrate)
Il suffit de parler de cinéma et de grand large pour que déjà voltigent dans les cordages et la voilure de hardis flibustiers et de nostalgiques corsaires, tant il est vrai que l’aventure maritime par la grâce du système hollywoodien semble se confondre avec le technicolor et les abordages en haute mer. Il n’était pas question, dans cette exposition, de renoncer au plaisir de Douglas Fairbanks Le pirate noir ou de Burt Lancaster Le pirate rouge, fondements de bien des amours pour le cinéma. Cette imagerie venue d’un XIX siècle littéraire à nourri tant d’évasions, invité à tant de voyages…
Depuis l’Odyssée où Homère convoquait «La Circée tyrannique aux dangereux parfums», les hommes n’ont cessé d’avoir avec la mer les plus enivrants rendez-vous imaginaires.Mais la mer est aussi un lieu sur le globe, les vaisseaux ont écrit l’Histoire de l’Humanité sans cesse en quête d’un ailleurs à la rencontre d’elle-même. Cette exposition fera donc une place aux grands navigateurs, réels (Erik le rouge, Christophe Colomb…), mythiques (Ulysse, Jason…) ou légendaires (Nemo…).

Ces marins de tous bords, de temps en temps, mettent le pied à terre. Ces escales aux amours fugaces, et aux rencontres de hasard font partie intégrante des errances et des vagabondages du matelot. Perdus dans les bouges des ports noyés de brume, ces hommes sont l’objet de tous les fantasmes féminins (Cargo) ou masculins (Querelle). Sujet toujours dérangeant puisque l’affiche du film de Fassbinder exposée ici, fut interdite d’affichage extérieur lors de sa sortie en 1982.

Enfin, dans l’esprit même de l’Institut Jean Vigo qui n’a jamais détourné les yeux du réel tel qu’il se reflète à l’écran, l’exposition n’oublie pas les travailleurs de la mer, ouvriers de l’océan et mineurs des abîmes, humbles et modestes pêcheurs dont les gestes quotidiens tirent des eaux la nourriture des hommes (La haine du pêcheur, Le phare de la mort), ni les héros des odyssées des profondeurs, explorateurs des mystères insondables et des énigmes abyssales (La mort des sous-marins).
Ce texte est un hommage à Marcel Oms.

Exposition conçue et réalisée par l’Institut Jean Vigo à partir de ses collections.

Tarifs et conditions de location :
Les frais de transport et d’assurance clou à clou sont à la charge de l’exposant.
Pour les tarifs de location et tout autre renseignement merci de prendre contact avec Laurent Ballester ou Jacques Verdier :

Institut Jean Vigo
Arsenal – 1 rue Jean Vielledent
66000 Perpignan
Tél: 04 68 34 09 39
Fax: 04 68 35 41 20
ou par courriel :
Laurent Ballester : laurent.ballester@inst-jeanvigo.eu
Jacques Verdier : jacques.verdier@inst-jeanvigo.eu

L’exposition «Les hommes du large» consiste en 22 affiches entoilées. Voici, ci-dessous, les informations sur les films et les affiches représentés :

Le Pirate noir (The Black Pirate)
de Albert Parker, USA 1926
Dimension: 160×120
Graphiste: non signalé
Procédé d’impression: Lithographie

Le Corsaire noir (El cosario negro)
de Chano Urueta, Mexique 1944
Dimension: 160×120
Graphiste: non signalé
Procédé d’impression: Lithographie

Le Corsaire rouge (The Crimson Pirate)
de Robert Siodmak, USA/GB 1952
Dimension: 160×120
Graphiste: Yves Delfo
Procédé d’impression: Lithographie

Jean Lafitte dernier des corsaires (The Last of the Buccaneers)
de Lew Landers, USA 1951
Dimension: 160×120
Graphiste: Jacques Bonneaud
Procédé d’impression: Lithographie

Le Bateau des fugitifs (Ship of Wanted Men)
de Lewis D. Collins, USA 1933
Dimension: 160×120
Graphiste: Roger Soubie
Procédé d’impression: Lithographie

Le Retour d’Ulysse
d’André Calmettes et Charles Le Bargy, France 1909
Dimension: 160×120
Graphiste: non signalé
Procédé d’impression: Lithographie

Jason et les Argonautes (Jason and the Argonauts)
de Don Chaffey, GB/USA 1963
Dimension: 160×120
Graphiste: Charles Rau
Procédé d’impression: Offset

Erik le viking (Erik the Viking)
de Terry Jones, Grande-Bretagne 1989
Dimension: 160×120
Graphiste: Gil-Michel Jouin
Procédé d’impression: Offset

1492, Christophe Colomb (1492: Conquest of Paradise)
de Ridley Scott, Fr/Esp/GB 1992
Dimension: 160×120
Graphiste: Yeti
Procédé d’impression: Offset

20 000 lieues sous les mers (20000 Leagues Under the Sea)
de Richard Fleischer, USA 1954
Dimension: 160×120
Graphiste: Jean Mascii
Procédé d’impression: Offset

With Captain Scott R.N. to the south pole
de Herbert G. Ponting, Grande-Bretagne 1912
Dimension : 150×110
Graphiste: non signalé
Procédé d’impression: Lithographie


Les Quarantièmes rugissants
de Christian De Chalonge, France 1982
Dimension: 160×120
Graphiste: Philippe
Procédé d’impression: Offset

Le Phare de la mort
Réalisateur et pays indéfinis; date imprécise, début 1900
Dimension: 160×120
Graphiste: non signalé
Procédé d’impression: Lithographie

La Haine du pêcheur
Réalisateur et pays indéfinis 1908
Dimension : 160×120
Graphiste: Jacques Faria
Procédé d’impression: Lithographie

L’Occident
de Henri Fescourt, France 1937
Dimension : 160×120
Graphiste: Briol
Procédé d’impression: Lithographie

La Polka des marins (Sailor Beware)
de Hal Walker, USA 1952
Dimension: 160×120
Graphiste: Clément Hurel
Procédé d’impression: Offset

La Mort des sous-marins
de Henri Vorins, France 1918
Dimension: 120×80
Graphiste: D. Dellepiane
Procédé d’impression: Lithographie

Opération jupons (Operation Petticoat)
de Blake Edwards, USA 1959
Dimension: 160×120
Graphiste: Constantin Belinsky
Procédé d’impression: Lithographie

Cargo
de Serge Dubor, France 1981
Dimension: 160×120
Graphiste: non signalé
Procédé d’impression: Offset

Querelle
de Rainer Werner Fassbinder, France/Allemagne 1982
Dimension: 160×120
Graphiste: Benjamin Baltimore
Procédé d’impression: Offset

Casablanca
de Michael Curtiz, USA 1942
Dimension: 240×160
Graphiste: non signalé
Procédé d’impression: Lithographie

La Belle du pacifique (Miss Sadie Thompson)
de Curtis Bernhardt, USA 1953
Dimension : 240×160
Graphiste: Boris Grinsson
Procédé d’impression: Lithographie