A-103-Cela-s'appelle-l'Aurorepar François Amy de la Bretèque, Barthélémy Py, Jacques Choukroun, Prisca Grignon et Caroline Hermosilla
Introduction par François Amy de la Bretèque
N° 103 ⎜Février 2012 ⎜5€

Ce numéro d’Archives est édité avec l’aide du Centre de Recherches de l’Université de Montpellier RIRRA 21.

Cela s’appelle l’aurore (1956) est un film méconnu, jugé généralement secondaire dans la carrière de Buñuel, en tout cas mal aimé de la critique. Pourtant, le cinéaste aragonais le considérait comme l’un de ses favoris. A ce paradoxe s’en ajoute un second. Il se trouve que ce film est adapté d’un roman d’Emmanuel Roblès qui est en revanche l’oeuvre la plus connue de l’écrivain algérois et dont le succès est le plus durable auprès du public.
Comment expliquer cette contradiction ? ..