C-71-Cinéma-ouvrier-en-FranceN° 71 ⎜Décembre 2000 ⎜15,24 €

S’appuyant pour l’essentiel sur les travaux du 18ème Colloque CINEMA ET HISTOIRE / HISTOIRE DU CINEMA organisé à Perpignan par l’Institut jean Vigo, ce dernier numéro des CAHIERS DE LA CINEMATHEQUE pose un ensemble de questions autour du Cinéma ouvrier en France. Le cinéma ouvrier existe-t-il ?
De quoi parle-t-on lorsque l’on utilise ce terme en France ? Quelles représentations recouvre-t-il ? Quels en sont les promoteurs ? Peut-on en proposer une typologie et une chronologie ?
Ces interrogations ne sont pas nouvelles, mais reviennent avec insistance pour de multiples raisons dont la diversité souligne bien la complexité du phénomène cinématographique et de son analyse.
Dans cette tâche, aux côtés des rédacteurs habituels des CAHIERS, des historiens ont prêté leur concours comme E. Caron, R. Cazals, M. Ionascu, M. Lagny, T. Perron, D. Tartakowsky.
Michèle Aubert, Conservateur des Archives du Film du Centre National de la Cinématographie, en nous ouvrant la collection des films du Parti Communiste français, a contribué pour une large part à l’iconographie de ce numéro.