C-55-56--Europe-39-45N° 55/56 ⎜Décembre 1991 ⎜15,24 €

CONFRONTATION 28 a donné matière à ce numéro qui établit un dialogue entre historiens et historiens du cinéma. Certains historiens se posent de façon provocatrice, par rapport aux représentations cinématographiques : « Et si l’occupation était un spectacle ? » Ils expliquent que l’accumulation des images depuis un demi siècle n’a plus rien d’entêtant, parce qu’elle est « en boucle », elle n’apporte pas autant qu’on le pense à une histoire dans toute sa force.
Ils redoutent l’accumulation des images dans laquelle le spectateur picore et échafaude sa représentation personnelle, d’autant que la guerre fut, et demeure, spectaculaire, poussant à tous les délires et à toutes les banalisations filmées. Pourtant ils admettent que les images ont contribué à la construction d’un souvenir collectif de la guerre. Ce sont les différents aspects de cette mémoire collective que ce numéro présente à travers des études thématiques, des analyses de films, une filmographie et une bibliographie qui évoquent aussi bien le cinéma allemand, espagnol, italien, soviétique que français.