Jean-Claude Carrière est, on a du mal à écrire fut, un personnage aux facettes multiples, écrivain, auteur de théâtre, essayiste, traducteur, acteur,dessinateur, il fut pour le cinéma d’abord un immense scénariste, ce dont le cinéma français manque le plus.
Fils de l’Occitanie, – scénariste de “Le retour de Martin Guerre” de Daniel Vigne il situa les lieux de l’action dans la Région, entre autres dans les Pyrénées Orientales,-cet héraultais passait une partie de sa vie dans le département qui le vit naitre. Cette proximité géographique nous avait amené, en 2011, à solliciter sa participation au festival Confrontation 47, “Cinéma des Indes”. en 2011. L’adaptateur du Mahabharata pour Pater Brook et du film de 3 heures qui en fut tiré, accepta d’enthousiasme.
Ce grand connaisseur de la civilisation indienne se révéla un pédagogue de haute volée, sachant se mettre sans condescendance à la portée de tous. Président d’un jury de jeunes scénaristes, il sut encourager chaque concurrent sans renoncer à corriger leurs erreurs,refusant toute complaisance comme toute sévérité exagérée. L’on eut du mal à aller manger tant les jeunes auteurs se refusaient à le quitter. A table il fut un convive attentif,amusant autant qu’amusé, faisant à chacun une place avec l’humilité des grands. Pour tous ce fut une rencontre a éblouissante, pour lui, j’aime à le penser, un moment d’agréable détente, dont il nous laissa sur un coin de nappe en papier le témoignage. Que les siens trouvent ici le témoignage de notre reconnaissance.

Michel Cadé, Président de l’Institut Jean Vigo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.