…remis au premier long-métrage de Stéphane Batut : Vif-argent

Le Prix Jean Vigo tient à remarquer un auteur d’avenir, à découvrir à travers lui une passion et un don. Le “Vigo » n’est pas un prix de consécration mais un prix d’encouragement, de confiance. Le Jury, présidé par l’actrice Laetitia Dosch a récompensé Vif argent pour « son audace poétique, son romantisme intemporel, sa croyance dans les pouvoirs du cinéma à transcender les frontières de la vie et de la mort. »

 Nous le projetons ce mardi 18 juin à 19h30 :

Vif-argentStéphane Batut, France – 2019 – 106 min

Juste erre dans Paris à la recherche de personnes qu’il est seul à voir. Il recueille leur dernier souvenir avant de les faire passer dans l’autre monde. Un jour, une jeune femme, Agathe, le reconnait. Elle est vivante, lui est un fantôme. Comment pourront-ils s’aimer, saisir cette deuxième chance ?

Séance suivie d’un pica pica, apéritif de fin de saison, tiré du sac, devant la salle de cinéma

 

●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• • ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●• ●•

Le prix Jean Vigo a aussi récompensé :

ALAIN CAVALIER avec un « Vigo d’honneur » : »Filmeur libre, que l’étrange voyage loin des studios a mené au plus près de l’humain »

CLAUDE SCHMITZ pour le prix du court -métrage avec son film Braquer Poitiers, « Pour sa façon d’allier humour insolite et élégance formelle, esprit surréaliste et lumière impressionniste »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.