Description de l'évènement

Jeudi 15 décembre – 19h

Trois dans un sous-sol

Третья Мещанская

Abram Room

URSS, 1927, 1h31 (num.)

Production studio d’Etat Sovkino

Avec : Lioudmila Semenova, Nikolaï Batalov, Vladimir Fogel…

On se fait en général du cinéma soviétique une image sévère et compassée, marquée par la propagande. En réalité une bonne partie de la production était destinée à faire rire, ce qu’on ignore en Occident car le rire s’exporte mal.

Le genre comique a été particulièrement florissant au tournant du muet au parlant, à la fin des années 1920 et au début des années 1930. Entre le fin de la NEP et 1934, un “interrègne” ouvrit une fenêtre de liberté. Mais il faut ajouter que le pouvoir a toujours insisté pour que les studios réalisent des comédies. “Il faut que les bolcheviks rient”, aurait dit à peu-près Staline.

Certains réalisateurs s’y sont donc essayés à l’occasion, comme Abram Room qui dans la suite de la carrière sera un cinéaste bien aligné.

De ce contexte Trois dans un sous-sol tire son charme particulier. Une liberté de mœurs qui étonne un peu (reliquat du libertinage des débuts de la révolution), une liberté de ton qu’on sent fragile, même si elle ne touche pas aux fondamentaux de la société socialiste : en particulier la critique du problème du logement et la question de l’avortement qui confère à la fin du film un ton plus grave et étonnamment féministe. Ajoutons des personnages jeunes, une héroïne émancipée et débrouillarde, et pour couronner le tout, la séduction d’un tournage largement en extérieur qui a pris avec le temps une forte valeur documentaire et une aura poétique, deux domaines dans lesquels le cinéma soviétique a toujours excellé.

François Amy de la Bretèque

En partenariat avec la Cinémathèque de Toulouse dans le cadre de SYNCHRO, festival de ciné-concerts (30 novembre – 4 décembre 2022)

Ciné-concert : Une création de l’Institut Jean Vigo ! 

Virgille Goller, accordéoniste qui met en musique le cinéma muet de l’expressionnisme au burlesque et Maëlle Rouifed, violoncelliste, chanteuse, multi-instrumentiste poly-talentueuse, allient pour la première fois leurs sensibilités pour créer ce ciné-concert exceptionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.