Un film interrompu : le surréalisme

AccueilPublicationsArchivesUn film interrompu : le surréalisme

3,00

Catégories : ,

Description

A-54-Un-film-interrompu-le-surrealismeTexte Raymond BORDE – Photogrammes Jean HECTOR
n°54 ⎜Juin 1993 ⎜3 €

En 1964, un film de long métrage a été entrepris sous le titre Le Surréalisme, avec l’accord d’André Breton. Dans un domaine où les faussaires abondent, cet accord était primordial et nul n’aurait songé à passer outre, tant le groupe était soudé autour de lui. Cette fidélité était due à la rigueur morale que Breton avait toujours montrée dans sa vie de poète et de visionnaire. En excluant les truqueurs et les parasites littéraires, il était craint et révéré. Mais il gardait la faculté d’émerveillement qui lui faisait ouvrir sa porte à des inconnus…