C-62-Belle-époqueN° 62 ⎜Mars 1995 ⎜15,24 €

1995 le cinéma a cent ans… Inventé à la « Belle Epoque » il s’est souvent intéressé à elle, comme s’il exprimait une certaine nostalgie pour le temps de sa naissance…
Ce numéro propose une réflexion autour de quelques unes des représentations, françaises pour la plupart, des années 1900 par le film.
Il souligne que dès l’origine le film est un témoin orienté de son temps, et un épigone du feuilleton journalistique.
Il s’attache à montrer comment bien vite, les cinéastes, qu’ils aient emprunté à la littérature, ou qu’ils aient construit eux-mêmes leurs intrigues, ont longtemps contribué à diffuser l’image d’un temps de fêtes, d’insouciance, de légèreté et de futilité. Et rares sont les œuvres qui ont tenté de dépasser ce discours convenu.
La Belle Époque serait-elle alors un mythe construit principalement par le film ?

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.