Description de l'évènement

Cross of Iron

Sam PECKINPAH, USA, 1976, 2h13

En 1943, l’armée allemande, démoralisée, bat en retraite devant les forces russes. Un officier allemand d’ascendance prussienne se porte volontaire sur ce front condamné afin de ramener la Croix de fer, distinction militaire suprême. Mais son ambition se heurte très rapidement au caractère impétueux du chef de peloton, ennemi de l’étiquette et de la hiérarchie…
Après s’être illustré dans le western, le thriller, le film d’espionnage, le cinéaste est attiré par le film de guerre, un autre genre très populaire, qui lui permet de poursuivre sa réflexion sur la violence de l’être humain. Celle-ci est en effet, pendant la guerre, érigée en dogme, et s’institutionnalise. Au nom de quelles valeurs des sociétés soi-disant civilisées se permettent-elles de renoncer brutalement à tous leurs efforts pour réprimer la violence individuelle ? Peckinpah s’inscrit naturellement en faux contre le cliché militaire de la virilité. Cependant, bien davantage que la guerre elle-même, ce sont les conventions qui président à sa représentation que vise le cinéaste.

Sc. : Julius J. Epstein, Herbert Asmodi, d’après Willi Heinrich ;
Image : John Coquillon ;
Int. : James Coburn, Maximilian Schell, James Mason, David Warner…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.