Prenant acte de de l’éternisation de la fermeture des salles de cinéma, la cinémathèque se réorganise : c’est le cinéma qui viendra à vous !
Comment ?
Projections en ligne, ateliers dans les écoles, ciné-concerts dans les crèches, diffusion dans les Maisons de retraite, mais aussi, une invitation à venir travailler sur nos fonds sur de nouveaux projets !

Le milieu scolaire s’est recentré sur ses enseignements de base : plus de sorties scolaires, et programme national d’éducation à l’image tronqué.
Aussi nos intervenants éducation à l’image continuent de se déplacer dans les écoles, collèges et lycée pour maintenir des ateliers d’initiation au langage cinématographique et un nouvel atelier stop motion.
Les inscriptions ne désemplissent pas : l’Institut intervient dans les écoles primaires de Perpignan, Bompas, Saint Feliu, Espira de l’Agly, le centre-aéré de Claira…

Entre deux confinements, nous avons eu le plaisir de collaborer avec la musicienne Maëlle Rouifed pour une série de ciné-concerts destinés aux tout-petits. Pendant toute l’année, nous déclinons nos ciné-concerts en séances gratuites, réservées aux crèches, grâce au financement du CTEAC (Ville de Perpignan / DRAC Occitanie).
Dès ce mois de février, nous organisons ces mêmes séances directement dans les crèches !

L’Institut Jean Vigo avait l’habitude de se déplacer dans les Maisons de retraite du département pour y proposer des séances Mémoire filmique.
Nous continuons, de façon dématérialisée, grâce à un partenariat avec une entreprise de diffusion télé sous contrat avec les Maisons de retraite et préparons des films issus de nos collectons Mémoire filmique à diffuser hebdomadairement auprès des résidents d’EPHAD.

Les cinéma sont fermés, les catalogues de streaming saturent l’offre… L’Institut choisit de s’appuyer sur ses réseaux sociaux pour proposer une autre forme de programmation en ligne, des films peu vus, ancrés dans le territoire :

• Rendez-vous hebdomadaires sur les pages Facebook, Instagram et le site de l’Institut Jean Vigo : Une tournée du département des années 30 à 70 grâce aux films amateurs montés pour l’occasion : Port-Vendres / Alger en 1930, Vernet-les-Bains des années 30 aux années 70, Céret, Amélie-les-Bains, La Cerdagne…
Ces publications sont largement partagées par nos partenaires (mairies concernées, Parce Naturel Régional et médias)

• Rendez-vous événementiels, sur notre page Facebook pour des séances gratuites présentées et suivie de débats en ligne :

Aquí y allí, d’Emma Farinas, France, 2019, 50’

Aquí y allí (ici et là-bas) est une histoire d’amour, celle de Lucía et Jordi, deux jeunes Espagnols qui s’aiment dans la Barcelone des années 30.
Sous forme épistolaire, ils se remémorent cette époque heureuse alors que Jordi fuit les bombardements de la guerre civile et tente de rejoindre la frontière. Lucía, déjà en France, relate quant à elle sa quête désespérée pour retrouver Jordi.

Jeudi 25 février à 19h
Gratuit, inscription ici (vous recevrez un rappel une heure avant la projection)
Co-organisé avec Occitanie Films, dans le cadre de la Cinémathèque du documentaire (Docs à la loupe).
En partenariat avec Cinémaginaire


Je veux pas aller, Julien Brygo, France, 2018, 15’

Perpignan. Quand bien même La Miranda est ouverte à tous les enfants du centre-ville, cette école publique compte 100% d’élèves gitans catalans. Pris entre les feux de la paupérisation durable et l’urgence de se recentrer sur une culture, elle même niée par les pouvoirs publics, les élèves élaborent le monde à leur manière.


Jeudi 11 mars à 19h
Présenté par le réalisateur, Julien Brygo, journaliste à Médiapart, Yoanna Rubio sociologue, auteur de Glossaire des idées reçues sur les gitans, (Ed. Trabucaïres, 2020), et la directrice de l’école de la Miranda.

En partenariat avec Occitanie Films

Visite-conférence en ligne : découvrez l’exposition Yves Thos !

Les commissaires de l’exposition, Christian Rolot et Guillaume Boulangé, tous deux membres de l’Institut Jean Vigo, proposent une visite virtuelle commentée et une petite conférence sur l’art d’Yves Thos.

L’exposition d’affiches Yves Thos, devait commencer sa “tournée” par le Couvent des Minimes à Perpignan, en novembre dernier. Confinement oblige, c’est donc la bibliothèque du Carré d’Art de Nîmes qui ouvre au public en premier. Visible depuis mi-janvier et jusqu’au 3 avril 2021, l’exposition présente une quinzaine de tableaux et une quarantaine d’affiches issues des collections de l’Institut Jean Vigo.

insciption séance

Jeudi 18 mars à 18h en direct, gratuit, sur insciption

Séance en partenariat avec Occitanie films

Un des particularité du fonds de l’Institut Jean Vigo est sa grande collection de films «Mémoire Filmique». FIlms amateurs, films d’entreprises, il sont des instantanés du territoire, des années 20 aux années 80.

Habituellement mis en valeur par des projections en salle de cinéma, nous proposons aujourd’hui deux projets aux artistes musiciens d’ici :

• Invitation à réaliser des clips musicaux à partir des films de nos collections Mémoire Filmique. Un accueil sur la durée, avec un accompagnement à la recherche d’image et au montage.

Lien vers l’appel à projet

• Travail en collaboration avec la Casa Musicale à l’élaboration d’un ciné-concert à partir de nouvelles images d’archives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.