La Cinémathèque a le plaisir de recevoir les jeunes acteur et réalisateur Dimitri Doré et Yann Chemin , pour une rencontre avec le public dans le cadre du César des Lycéens.

Dimitri Doré

Ne en Lettonie, il arrive a Reims en décembre 1998. Le baccalauréat en poche, direction la capitale pour suivre une formation pluridisciplinaire du comédien a l’école de Théâtre l’Eponyme, en 2016. Un an plus tard, Dimitri Dore fait sa première tournée internationale d’une cinquantaine de dates avec A nous deux maintenant, la pièce de Jonathan Capdevielle.

Grace a Jean-Luc Vincent qui le repère à Nanterre-Amandiers, le réalisateur Vincent Le Port le choisit en 2019 pour interpréter le rôle-titre Bruno Reidal, son premier long-métrage. La même année, il joue dans La terre entière sera ton ennemie, une mise en scène de Thomas Blanchard et Sebastien Betbeder, ainsi que Retours ou Le Père de l’enfant de la mère, pièce de Fredrik Brattberg, mise en scène par Frederic Belier-Garcia au théâtre du Rond-Point.

En septembre 2020, on apprend qu’il est choisi, aux cotes d’Isabelle Huppert et Lars Eidinger pour le second film A propos de Joan de Laurent Lariviere. Il incarne également l’enfant de Marie dans le Wozzeck d’Alban Berg, opéra mis en scène par Michel Fau à Toulouse et Monaco. Tout en collaborant pour le cinéma avec Matilde Chavanne et Yann Chemin, il continue une tournée nationale jusqu’a fin 2024 avec le spectacle jeune-public de Jonathan Capdevielle, Remi et une adaptation de Caligula, aux cotes de Marlene Saldana et Thomas Scimeca.

Yann Chemin

Encore étudiant en audiovisuel, Yann commence très vite à travailler sur les plateaux de cinéma. Il devient rapidement second assistant réalisateur et collabore notamment avec Christophe Honoré, Abdelatif Kechiche, Leos Carax ou encore Nicole Garcia. Grâce à la société Les Films de l’Imprudence, il se lance dans la réalisation de son premier film court « Ce qui nous tient ». Co-produit et diffusé sur Arte, le film reçoit quatre récompenses dans divers festivals internationaux. Il termine à ce jour son second film court « Après la nuit » et développe son premier long métrage.

Jeudi 8 février à 19h

Pleure pas Gabriel

Mathilde CHAVANNE

France, 2023, 24’

Int : Dimitri Doré, Tiphaine Raffier, Martine Chevallier

L’impératif domine dans ce bas monde, pleure pas, lâche pas, maîtrise-toi. Gabriel, lui, ne va pourtant pas bien. Prof d’art plastique, il craque suite à un incident doublé d’une insulte d’un ado nommé Merlin. Son oeil en prend un coup, son moral aussi. Le soir, il avale quelques médocs et appelle les secours. En finir ? Non, pas vraiment. Plutôt mettre de côté sa solitude et attirer l’attention. « Pourquoi je suis tout seul, si seul ? » Sa voisine du dessous, Margot, le croise à ce moment et l’accompagne, sur un coup de tête, aux urgences. Malgré les étages qui les séparent, ces deux-là se reconnaissent et se comprennent, le temps d’une nuit.

Suivie d’Après la nuit de Yann Chemin

Film présenté pour la première fois au public, en avant-première nationale, en présence de l’équipe du film !

Après la nuit

Yann CHEMIN • France • 2024 • court-métrage

Int : Dimitri Doré, Cédric Chassard

Nuit d’hiver, glaciale et profonde. Traversant les vestiges de combats lointains et violents, un soldat affamé cherche un abri pour la nuit. Loin sur la colline, au cœur d’un hangar immense, luit le foyer d’un feu de bois.

Ce film est une adaptation de La lettre de Buenos Aires d’Hubert Mingarelli.

Billetterie

César des lycéens

Pendant trois jours, du 7 au 10 février, le Césars des Lycéens investit l’Institut Jean Vigo. Tout comme les professionnels du cinéma français, une cinquantaine de lycéens venus de classes de terminale de l’Académie de Montpellier et de Toulouse se retrouveront à l’Institut Jean Vigo autour de Dimitri Dore, acteur nomme l’an passe dans la catégorie ≪ Espoir ≫ afin de décerner leur voix pour le César des Lycéens. Ils visionnent, discutent et débattent sur chacun des films de la sélection officielle du ≪ Meilleur Film ≫. C’est aussi l’occasion aussi pour eux d’assister à deux Master Class.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.