L’Institut Jean Vigo reçoit Joseph Morder !

Le cinéaste Joseph Morder, figure du cinéma underground français proposera au public de Perpignan, mardi 18 et mercredi 19 novembre prochain, une immersion dans son univers cinématographique à travers un de ses longs métrages : El Cantor et une sélection de courts métrages représentative de la diversité de son oeuvre.

Joseph Morder, d’origine juive polonaise, est né en 1949 à Trinidad. Avant son arrivée à Paris, à l’âge de douze ans, il passe la plus grande partie de son enfance sous les tropiques de l’Amérique du Sud, à Guayaquil en Equateur où il se nourrit de cinéma hollywoodien. Pour son dix-huitième anniversaire, on lui offre une caméra Super-8. C’est dans ce format que, depuis 1967, il réalise son journal filmé : cinquante heures d’une vie, la sienne, de la vie de ses proches, cinquante heures d’archives, de mémoire, de voyages…Sa filmographie constitue sûrement une des tentatives des plus abouties pour composer un monumental autoportrait.

Joseph M 2 À travers une oeuvre protéiforme marquée aussi bien par la Nouvelle Vague, le mélodrame, la comédie musicale, et une grande part d’autobiographie, il a abordé tous les types de récit et tous les genres de cinéma. Il a en effet à ce jour tourné pas moins de 800 films sur tous supports et de tous formats.

 

Mardi 18 novembre à 19h10 : El Cantor voir le synopsis ici

Mercredi 19 novembre à 19h10 : Sélection de 5 courts métragesvoir le programme ici

Cette soirée fait écho à la programmation « Les francs-tireurs du cinéma français » de la cinémathèque de Toulouse.

Un pica pica concocté par chacun sera partagé à l’issue de la projection.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.