La cinémathèque idéale
6 films, 6 dimanches, les grands chefs-d’oeuvre du cinéma

USA, histoire d’une nation

Le principe de la Cinémathèque Idéale : un dimanche par mois, voir ou revoir des grands films de l’histoire du cinéma, des films connus de tous dans la mémoire collective, mais que certains n’ont jamais vus, ou alors il y a longtemps, ou alors seulement sur un petit écran de télévision.
Pour sa deuxième année d’existence, la Cinémathèque Idéale vous propose, sous le titre générique USA, histoire d’une nation, de découvrir ou redécouvrir des grands moments fondateurs de L’histoire des Etats-Unis. Le cinéma américain, né quand la « conquête de l’Ouest » s’achève, est surement celui qui a le plus filme son histoire fondatrice pour mieux la mythifier ou la démythifier. Des premiers colons aux luttes entre grands propriétaires et petits fermiers, de L’arrivée massive d’immigrants aux premières révoltes des noirs dans L’Amérique des années 20, des premiers puits de pétrole à la conquête spatiale, autant de sujets traités avec brio par de grands cinéastes.

27 octobre à 17h 
Ragtime, Milos Forman, USA, 1982, 2h35

17 novembre à 16h
La Porte du Paradis
Michael Cimino, USA, 1981, 3h39

Et prochainement :

8 décembre à 17h
Les conquérants d’un nouveau monde
Cecil B. De Mille, USA, 1947, 2h26
Angleterre 1763, Abigail Martha Hale, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis est envoyée comme esclave en Virginie. Durant son voyage elle rencontre le courageux et loyal capitaine Christopher Holden qui l’achète afin de lui rendre sa liberté…
Fresque historique au budget colossal, dernier western du réalisateur, ce film est un immanquable de l’oeuvre de Cecil B. DeMille.

26 janvier à 16h
L’Etoffe des héros
Philip Kaufman, USA, 1983, 3h07
En octobre 1947, le pilote américain Chuck Yeager réussit pour la première fois de l’histoire à franchir le mur du son. Dix ans plus tard, une course effrénée s’engage entre les États-Unis et l’U.R.S.S. pour la conquête du ciel. Les Américains préparent le programme Mercury. Pour le recrutement des astronautes une sélection drastique est engagée afin de ne retenir que des êtres exceptionnels pour une mission qui l’est tout autant.

24 février à 17h
The Immigrant
James Gray, USA, 2013, 1h53
New York, janvier 1921. Deux soeurs d’origine polonaise, Ewa et Magda, débarquent à Ellis Island. Fuyant la misère, elles sont venues tenter leur chance aux États-Unis. Mais Magda, atteinte de tuberculose, est placée en  quarantaine et Ewa est menacée d’expulsion. Désespérée, elle tombe sous la coupe de Bruno, un souteneur dénué de scrupules mais sensible à son charme…
Ce drame intimiste parfaitement intégré à un moment de l’histoire des États-Unis est servi par de magnifiques interprètes.

19 avril 17h
There will be blood
Paul Thomas Anderson, USA, 2007, 2h38
Au début du XX° siècle, Daniel Plainview s’installe avec son fils à Little Boston, une petite ville de Californie, persuadé qu’il y fera fortune grâce aux quantités phénoménales de pétrole qu’elle recèle. Bientôt leur succès va susciter tensions et jalousies, dans une ville où chacun lutte pour survivre. L’unique distraction est l’église animée par le charismatique prêtre Eli Sunday, qui exerce une influence grandissante sur la communauté. Une lutte sans merci va s’engager entre les deux hommes, jusqu’aux confins de la folie…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.