• Cycle Les histoires extraordinaires d’Edgar Allan Poe

4 films et une ciné-conférence du 15 au 24 octobre
De son vivant, l’écrivain américain Edgar Allan Poe (1809-1849) n’a connu ni la gloire qu’il espérait, ni l’avènement du septième art.
Pourtant, prés de deux siècles après sa mort, on le considère à juste titre comme le père fondateur du récit de terreur psychologique, de Détection et même de science-fiction. Le cinéma, nourri des visions Fulgurantes de celui qui se voyait aussi comme un poète cosmique, Semble avoir porte le maitre de Baltimore au rang de figure tutélaire du septième art. On sait que Baudelaire en était le plus grand admirateur ; on oublie souvent que D.W Griffith s’en inspira a plusieurs reprises. Le romantisme noir d’Edgar Allan Poe fascina également les Avant-gardes, comme en témoigne le sidérant chef-d’oeuvre de Jean Epstein La Chute de la Maison Usher. A y regarder de près, c’est toute L’histoire du cinéma qui s’est nourrie de l’oeuvre magnétique d’Edgar Allan Poe, de l’expressionnisme allemand a Guillermo del Toro.
En résonance avec le cycle Edgar Poe, histoires extraordinaires de la Cinémathèque de Toulouse, l’Institut Jean Vigo a également choisi d’honorer cet écrivain maudit qui est devenu ni plus ni moins qu’un « Élément permanent de la culture occidentale ».
Séance spéciale Jeudi 17 octobre : Ciné-concert avec Markus Detmer. Nous avons proposé au disquaire Perpignanais et gérant du label Cougouyou Music, Markus Detmer, de mettre en musique le très beau film muet de Jean Epstein, La Chute de la Maison Usher.
Les Films :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.