L’Institut Jean Vigo hors les murs : des séances Mémoire Filmique du Sud en maison de retraite

C’est aujourd’hui vendredi 17 octobre que l’Institut Jean Vigo pénétrera l’univers, malheureusement bien trop souvent clos, des maisons de retraite afin de proposer aux anciens des projections de films régionaux issus de ses collections Mémoire Filmique du Sud.

Les projections de ces films du patrimoine sont toujours des « séances spéciales ». Le public en sort transporté et ému. On y reconnaît des rues telles qu’on les a connues enfant, on se remémore des moments partagés en famille, on y voit des visages connus, on plonge dans un passé pas si lointain mais un peu oublié (ravaudeuses de filets à Collioure en 1936, ascension du Canigou en 1932, Aristide Maillol dans son atelier de Banyuls sur Mer en 1942…). Les souvenirs personnels ainsi ravivés s’inscrivent alors dans un héritage commun.

Or, les résidents des maisons de retraite n’ont malheureusement pas accès à ces projections. La plupart d’entre eux passe la majeure partie de leur temps dans l’établissement voire dans leur chambre et n’ont bien sûr pas tous la chance de bénéficier de visites régulières. C’est pourquoi l’Institut Jean Vigo souhaite aller à la rencontre de ces personnes isolées en proposant un rendez-vous par trimestre.

L’objectif de ces séances est multiple : lutter contre l’isolement des personnes âgées mais aussi libérer leur parole et favoriser le lien social à travers les émotions et les échanges que ces projections suscitent.

L’échange est donc au coeur de ce projet. Les résidents seront valorisés, écoutés, pourront parler de leur vie « d’avant » tout en participant à la constitution d’une mémoire filmique régionale.

La première séance a lieu aujourd’hui vendredi 17 octobre dans un établissement de Perpignan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.